Derniers articles

Avril 2011

Dossiers A65   LGV

Dossier AH1N1

Dossier Santé

La grippe aviaire

Hôpital Layné

HĂ´pitaux et cliniques

Des frites une fois

Les antibiotiques

intrusif et inutile

La maison de santé virtuelle

Dossier E Coli

La bactérie tueuse viendrait d'égypte

Dossier AH1N1

Nouveau plan : Dépistage général

670 millions perdus

OMS Largement surestimée

l'Etat indemnise les laboratoires

22 villes demandent des comptes

Affaire de gros sous

Bachelot aurait mentit

Le ministère de la Santé solde

L'épidémie recule

Activité forte en Aquitaine

Ou se faire vacciner?

Progression fulgurente

Les chiffres s'affolent

Syndrome Guillain-Barr

les centres de vaccination

La grogne des infirmires

Polmique sur les contrats

le vaccin et la justice

DĂ©but de la campagne de vaccination

Epidmie confirme

l'hyginisme autoritaire

Mesures liberticides

Panflu, le vaccin chinois

Controverse autour du vaccin

Trop peux de vaccin

DĂ©bordement de la demande

le virus dominant le monde

Quid des effets secondaires ?

Un labo prĂŞt

Exercice Pandémie

***** Conseils Ă  suivre ******

Balavoine

On envisage le niveau 6

Pas le SAMU

AS Monaco

le vaccin

Ecole ferme

La France est prĂŞte

Tamiflu ?

Deux ans de pandémie

La colre d'Anik

Niveau 6 sauf la France

Niveau 6 Pandémie

RĂ©sistance du A/H1N1

Grippe Niveau 5A

Bilan au 29.04.09

 

Dossier A65

L'après A65

On a attendu 40 ans la Pau-Bordeaux

Miracle Ă  Pouydesseaux

L'autoroute Bordeaux-Pau

l'agglo ou le piémont

Olivier de Guinaumont

Contre la mise à péage

Naissance sur l'A65

La future route Pau-Oloron

A65 pas de cadeaux

Coopération intercommunale

Cinq accidents en 24 h

Camion renversé et route bloquée

L'A65 coupée

33 mois de travaux

A65 La bataille sans fin

Un accord foncier

A propos du BĂ©arn

L'autoroute A65 a été fermée

Rentabilité A65

Accident sur l'A65

Pause dans les travaux

Le débat relancé

Partenariat avec les chasseurs

Stop à la polémique

RĂ©ductions de vitesse

RĂ©ductions de tarif

RN10 PĂ©age pour les landais

Le plein d'espoir

A65 Aire sur Adour SUD

A65 Baisse de tarif

Après l'A65, le dossier des LGV

Le barreau du Caloy

Tarifs au 01 février 2011

RN10 Ă  PĂ©age

Un pont sur la rocade

C'Ă©tait avant l'A65

A65 Interdiction

l'A65 Tarifs du péage

l'A65 pas le 14 décembre

Téléthon sur l'A65

Liaison A65-A89

Retard Ă  l'allumage A65

J-30 Ouverture A65

Du nouveau au Caloy

Sur la route de l'emploi

Le Fil D'aliénor N°8

Bostens, lot de consolation

L'A65 sur les cartes

l'A65 conduit Ă  Compostelle

EnquĂŞte A65

A65 Ouverture le 14

Saint Justin et le AH1N1 : la zizanie s'installe

Des infirmières refusent la vaccination en masse, les organismes officiels ne sont pas d'acord sur les chiffres et un appel national est lancé contre « l'hygiénisme autoritaire »

Infirmière en colère

«Je refuserai le vaccin H1N1. De même, je prépare un courrier au collège de mes enfants informant que quel que soit le caractère massif et obligatoire de cette campagne de vaccination, j'y oppose mon autorité parentale et je refuse que mes enfants soient vaccinés. »

C'est l'une des paroles d'infirmières recueillies sur son site par le Syndicat national des professionnels infirmiers, qui vient de rendre publique la consultation lancée le 1er septembre dernier auprès de 12 607 professionnels.

« Nous avons reçu 2 074 réponses, commente le secrétaire général du syndicat, Thierry Amouroux.
63 % refusent la vaccination, 26 % vont se faire vacciner,
11 % n'ont pas encore pris leur décision. » Néanmoins, il nuance : « Ce n'est pas un sondage professionnel et nous ne prétendons pas qu'il préjuge de l'opinion de l'ensemble des infirmières. »

 

Reste que lorsqu'on lit quelques-unes des explications données par celles qui ont répondu, la plupart des « nonistes » évoquent le refus de servir de cobaye pour un vaccin sur lequel il n'existe pas de recul et des informations insuffisantes en ce qui concerne les adjuvants qu'il contient.

Querelle de chiffres

Les résultats ne surprennent guère Thierry Amouroux, qui rappelle que le ministère de la santé a très officiellement communiqué le chiffre de vaccination des infirmières concernant la vaccination en 2008 contre la grippe saisonnière : 28 %.

Le « Journal international de médecine » (« JIM ») a de son côté recueilli les votes de 682 médecins en août dernier. À la question « Seriez-vous favorable, comme aux États-Unis, à une vaccination systématique contre la grippe A de tous les sujets de 6 mois à 24 ans ? » 61 % ont répondu par la négative, 35 % se sont déclarés favorables et 7 % sans opinion. Reste que les États-Unis n'acceptent pas les vaccins contenant des adjuvants alors qu'en France, seules les personnes fragiles devraient recevoir un vaccin sans adjuvant.

Pour autant, il est difficile de savoir quand les décisions seront prises. Le Haut Conseil de la santé publique, qui devait se réunir lundi pour mettre au point les conseils à remettre à Roselyne Bachelot, n'a apparemment pas réussi à mettre ses membres d'accord. Il tient une nouvelle réunion aujourd'hui. Mais il n'y a pas qu'à ce niveau que la situation patine. Entre les Grog (groupes régionaux d'observation de la grippe) et l'Institut de veille sanitaire, les échanges tournent à la querelle de chiffres. Les premiers avancent le chiffre de 20 000 contaminations nouvelles par semaine, le second s'en tient à 5 000. À titre de comparaison, il n'est pas inutile de rappeler que pour ce qui est de la grippe saisonnière, il s'agit généralement de 500 000 cas par semaine.

Enfin, cerise sur le gâteau de la confusion, notre confrère « Libération » vient de lancer un appel « pour que la gestion de la pandémie ne multiplie pas les mesures contraignantes ». Il a été signé par de nombreux professeurs de médecine, dont le prix Nobel, Françoise Barré-Sinoussi, des personnalités politiques et des syndicalistes, des responsables d'ONG et d'associations caritatives. Sans oublier le président d'Emmaüs et Marie de Hennezel, unis contre « l'hygiénisme autoritaire ».

Auteur : Hélène Rouquette- Valeins
h.valeinsrouquette@sudouest.com

 

Pandémie virale, évolution mondiale Actualité de AH1N1 :

 09.09.09 l'hygiénisme autoritaire

La zizanie s'installe chez les infirmières

Il y a plusieurs semaines, une maman me demandait si elle devait mettre ses enfants à l'école au début septembre ...

Aujourd'hui elle a la réponse sous forme d'hygiènisme autoritaire appelé aussi principe de précaution et même qualifié de système parapluie.

Il me semble que dans ce domaine les anglais aient choisi la moins pire des solutions : les enfants malades restent chez eux ... les autres à l'école ... En effet il sont probablement mieux à l'école que d'aller contaminer leurs frères et soeurs qui ne soraient pas interdit de classe.

Je pense aussi aux grands parents sollicités pour garder les enfants ... et qui n'ont pas besoin d'être contaminé à leurs tours ...

Roselyne Bachelot

Les infirmières ont raison à mon avis de s'inquièter d'un vaccin mis trop rapidement sur le marché ... lire aussi le vaccin chinois

Alors après le plan pour la justice un plan de vaccination obligatoire ... et la devise : liberté. egalité. fraternité. que devient elle ?

A suivre

Ecrire au webmaster

Envoyer un commentaire sur cet article

Chercher sur le site www.saint-justin.eu

compteur de visites
Saint-Justin© 2007 • Charte de bonne conduite• Mise ŕ jour le 09.09.2009

Saint- Justin - Virus AH1N1 - l'hygiénisme autoritaire