Derniers articles

Avril 2011

Dossiers A65   LGV

L'après A65

On a attendu 40 ans la Pau-Bordeaux

Miracle à Pouydesseaux

L'autoroute Bordeaux-Pau

l'agglo ou le piémont

Olivier de Guinaumont

Contre la mise à péage

Naissance sur l'A65

La future route Pau-Oloron

A65 pas de cadeaux

Coopération intercommunale

Cinq accidents en 24 h

Camion renversé et route bloquée

L'A65 coupée

33 mois de travaux

A65 La bataille sans fin

Un accord foncier

A propos du Béarn

L'autoroute A65 a été fermée

Rentabilité A65

Accident sur l'A65

Pause dans les travaux

Le débat relancé

Partenariat avec les chasseurs

Stop à la polémique

Réductions de vitesse

Réductions de tarif

RN10 Péage pour les landais

Le plein d'espoir

A65 Aire sur Adour SUD

A65 Baisse de tarif

Après l'A65, le dossier des LGV

Le barreau du Caloy

Tarifs au 01 février 2011

RN10 à Péage

Un pont sur la rocade

C'était avant l'A65

A65 Interdiction

l'A65 Tarifs du péage

l'A65 pas le 14 décembre

Téléthon sur l'A65

Liaison A65-A89

Retard à l'allumage A65

J-30 Ouverture A65

Du nouveau au Caloy

Sur la route de l'emploi

Le Fil D'aliénor N°8

Bostens, lot de consolation

L'A65 sur les cartes

l'A65 conduit à Compostelle

Enquête A65

A65 Ouverture le 14

Dossier complet Tout le Dossier A65

A'liénor fait du sport

Rocade Storim VS Leclerc

La Rocade nord de Mont de Marsan

Mise en service au Caloy

Pire avec l'A65

La rocade de Mont de Marsan

L'A65 prend l'eau à Bazas

Vues du ciel des Landes

Le Fil D'aliénor N°7

ASF quand l'autoroute tue

Un pont mal en point

On a marché sur l'A65

Viaduc du Ciron

Échangeur de Captieux

Bourriot-Bergonce

Bostens les « anti » A65 dans l'après-guerre

Roquefort

l'enfer du paradis perdu

Le Caloy, Lucbardez, Gaillères

Les Arbouts, Saint-Gein

Le Vignau de David ZANCHIN

Aire-sur-l'Adour

Garlin

Echangeur A65-A62

L'oportunité à saisir

Visite sur le chantier à Pujo le plan

Le fil d'Aliénor N6

Liaison 2x2 voies et Caloy

Le pont du Caloy

Déviation d'Aire sur Adour

Deux morts à Pillardit

Un peu de retard

Le viaduc de Roquefort

Rond point au Caloy

L'A65 lave plus blanc

L'A65 compense carbone

Le Vigneau pont Nord

Bourriot et le pont

l'A65 vide les Landes

l'A65 sur FR3

Le Caloy (partie II)

Le fil d'A'léinor N4

Retjons, le maire ...

Roquefort, archologie

Le Caloy, Suppression des fossés

Anarchie sur l'A63

Borloo donne le feu vert

Le chantier suspendu l'accord de Borloo

Le concessionnaire respire

OUI, l'A65

Information - le fil d'A'liénor N2

Eiffage - les engins arrivent

Euro tunnel : l'exemple

Les six raisons des opposants

Bataille perdue

Ils roulent pour l'A65

Patrice Gascogne réagit ...

... avec H. Emmanuelli, l'ARLP répond

Alain Rousset plus offensif que jamais

Emmanueli se fâche

Comme un doute sur L'A65

L'A65 dans l'impasse

Feu orange pour l'A65

Les clignotants au vert

Planteurs volontaires

Et au milieu coulera l'autoroute

La scission des pérs

Dans le Sud-Ouest - l'A65 embauche

l'A65 recrute - Offres d'emplois

A65 et Déviation de Saint-Justin

Photo section Nabias et Arue

l'A65 Aire sur Adour dés 2009

Captieux anticipe l'A65

Section Arue - Roquefort

l'échangeurd'Arue

l'échangeur du Caloy

Détails de la section Lucbardez Galléires

Réunion de Bostens

Réunion de Roquefort

Accueil dossier A65

ARLP nous écrit

Calendrier des réunions janvier 2008

Les plans d'implantation de la section Bourriot-Retjons

Détails Bourriot-Retjons

Partenariat avec les chasseurs

le fil d'alinnor N1

Photo - Bourriot Bergonce

Calendrier des réunions décembre 2007

Recours en cours

Pas grand monde à Retjons

Alternative Régionale Langon Pau

L'écrevisse à pattes blanches

L'échangeur de Captieux

Saint-justin à l'heure de l'A65

Au nord de Saint-justin l'échangeur de Roquefort

Au sud de Saint-justin l'échangeur du Caloy

Sepanso vs Alienor

La fin du "Tout Routier"

On n'est pas seuls

recours en cours

les travaux de déboisement

On nous coupe en deux

Le grenelle relance les opposants

Chasse les palombiéres

Calendrier des travaux

La rubrique emploi

Envoyer nous votre avis sur Saint-Justin.eu

retour

Saint Justin et l'A65 : A 65, l'autoroute des Pyrénées, ne fait plus de cadeaux aux skieurs

Les stations de ski N'Py ont ouvert ce weekend, les autres le 3 décembre. Artouste, plus basse, n'ouvrira que le 9 décembre.

 

Autouroute A65 Bordeaux-Pau
Autouroute A65 Bordeaux-Pau
photo : A'liénor / tous droits réservés

Les Bordelais et les Charentais en quête de sensations fortes prendront l'autoroute la plus chère de France : plus de 20 euros l'aller simple.

Alors qu'ils profitaient l'année dernière d'une offre promotionnelle, A'linéor, le concessionnaire de l'autoroute A65, ne s'est pas entendu avec les comités départementaux de tourisme des Pyrénées-atlantiques et des Hautes-Pyrénées pour la renouveler.

L'offre, à l'initiative des stations de ski, proposait de payer le trajet d'autoroute aux voitures pleines de skieurs. Cette offre qui satisfaisait tout le monde a-t-elle été victime de son succès ?


Les comités départementaux de tourisme des Pyrénées-atlantiques et des Hautes-Pyrénées, qui avaient fédéré les stations de ski, offraient aux Bordelais et aux Charentais le prix de l'autoroute pour quatre forfaits achetés. Le prix d'un forfait de ski équivaut au coût du trajet Bordeaux-Pau. A'liénor, le concessionnaire de l'autoroute participait à la promotion de la campagne publicitaire.

«  Le message était de dire aux Bordelais et aux Charentais : au lieu d'aller dans les Alpes, restez dans votre région, c'est plus facile et plus rapide », raconte Olivier De Guinaumont, président d'A'liénor.

Les stations de ski pyrénéennes reconnaissent que la clientèle bordelaise est venue nombreuse l'année dernière, grâce à l'autoroute, en dépit de la mauvaise saison, mais la fréquention globale n'a pas augmenté. « On a sponsorisé A'liénor en remboursant près de 140000 euros aux usagers de l'autoroute. On a permis de revaloriser l'image de l'autoroute qui est vide en dehors de cette période. Pourquoi A'liénor n'est pas entré en contact avec nous ? » Du côté des stations de ski on s'interroge.

Grâce à l'autoroute tout le monde y gagne !

Le président d'A'liénor, Olivier de Guinaumont, se dit ouvert à toutes propositions. Mais cette année les skieurs du weekend devront payer plein pot le prix de l'autoroute. Plus de 20 euros aller simple. Ils pourront se consoler avec les paysages magnifiques qu'elle traverse. Mais étant donné que la nuit tombe plus vite en hiver, le gain de temps et le confort sont les meilleurs arguments pour l'autoroute A65 qui double, voire triple, sa fréquentation lors des vacances de fin d'année et les vacances d'hiver.

« 30000 véhicules font le trajet de bout en bout durant les weekend de départ. On peut doubler ce chiffre si l'on compte ceux qui ne prennent que certains tronçons de l'autoroute » , explique Olivier de Guinaumont.

« Les retombées économiques sont importantes pour les entreprises des stations de ski. Et même après la période de sport d'hiver, il y a la randonnée » , avance-t-il. Le président d'A'liénor considère que l'autoroute a été pensée pour le développement économique, notamment des stations de ski. Pourtant le plus fort trafic sur l'autoroute a lieu lors de l'ouverture des stations de ski, pendant les vacances de Nöel et les vacances de février. Mais dans l'esprit de Olivier de Guinaumont c'est l'autoroute A65 qui aide les stations de ski à recueillir une clientèle qui peut faire le choix des Alpes et qui fournit aux skieurs un gain de temps et de confort incomparable. La discussion est close. 

Tarif de péage autoroute a65
Extrait de aqui.fr - L'autre façon de partager l'information en Aquitaine et bien au delà ! Aqui.fr Olivier Darrioumerle

 

interdit aux poids lourds Après l'A65 :

A 65, l'autoroute des Pyrénées, ne fait plus de cadeaux aux skieurs

 

écrire un commentaire à publier ici Votre commentaire ici

Envoyer un commentaire à publier ici

Ecrire au webmasterEcrire au webmaster

Chercher sur le site www.saint-justin.eu

Saint-Justin© 2007 • Charte de bonne conduite• Mise à jour le 30.11.2011

Saint- Justin - A65 - A 65, l'autoroute des Pyrénées, ne fait plus de cadeaux aux skieurs