Derniers articles

Avril 2011

Dossiers A65   LGV

L'après A65

On a attendu 40 ans la Pau-Bordeaux

Miracle à Pouydesseaux

L'autoroute Bordeaux-Pau

l'agglo ou le piémont

Olivier de Guinaumont

Contre la mise à péage

Naissance sur l'A65

La future route Pau-Oloron

A65 pas de cadeaux

Coopération intercommunale

Cinq accidents en 24 h

Camion renversé et route bloquée

L'A65 coupée

33 mois de travaux

A65 La bataille sans fin

Un accord foncier

A propos du Béarn

L'autoroute A65 a été fermée

Rentabilité A65

Accident sur l'A65

Pause dans les travaux

Le débat relancé

Partenariat avec les chasseurs

Stop à la polémique

Réductions de vitesse

Réductions de tarif

RN10 Péage pour les landais

Le plein d'espoir

A65 Aire sur Adour SUD

A65 Baisse de tarif

Après l'A65, le dossier des LGV

Le barreau du Caloy

Tarifs au 01 février 2011

RN10 à Péage

Un pont sur la rocade

C'était avant l'A65

A65 Interdiction

l'A65 Tarifs du péage

l'A65 pas le 14 décembre

Téléthon sur l'A65

Liaison A65-A89

Retard à l'allumage A65

J-30 Ouverture A65

Du nouveau au Caloy

Sur la route de l'emploi

Le Fil D'aliénor N°8

Bostens, lot de consolation

L'A65 sur les cartes

l'A65 conduit à Compostelle

Enquête A65

A65 Ouverture le 14

Dossier complet Tout le Dossier A65

A'liénor fait du sport

Rocade Storim VS Leclerc

La Rocade nord de Mont de Marsan

Mise en service au Caloy

Pire avec l'A65

La rocade de Mont de Marsan

L'A65 prend l'eau à Bazas

Vues du ciel des Landes

Le Fil D'aliénor N°7

ASF quand l'autoroute tue

Un pont mal en point

On a marché sur l'A65

Viaduc du Ciron

Échangeur de Captieux

Bourriot-Bergonce

Bostens les « anti » A65 dans l'après-guerre

Roquefort

l'enfer du paradis perdu

Le Caloy, Lucbardez, Gaillères

Les Arbouts, Saint-Gein

Le Vignau de David ZANCHIN

Aire-sur-l'Adour

Garlin

Echangeur A65-A62

L'oportunité à saisir

Visite sur le chantier à Pujo le plan

Le fil d'Aliénor N6

Liaison 2x2 voies et Caloy

Le pont du Caloy

Déviation d'Aire sur Adour

Deux morts à Pillardit

Un peu de retard

Le viaduc de Roquefort

Rond point au Caloy

L'A65 lave plus blanc

L'A65 compense carbone

Le Vigneau pont Nord

Bourriot et le pont

l'A65 vide les Landes

l'A65 sur FR3

Le Caloy (partie II)

Le fil d'A'léinor N4

Retjons, le maire ...

Roquefort, archologie

Le Caloy, Suppression des fossés

Anarchie sur l'A63

Borloo donne le feu vert

Le chantier suspendu l'accord de Borloo

Le concessionnaire respire

OUI, l'A65

Information - le fil d'A'liénor N2

Eiffage - les engins arrivent

Euro tunnel : l'exemple

Les six raisons des opposants

Bataille perdue

Ils roulent pour l'A65

Patrice Gascogne réagit ...

... avec H. Emmanuelli, l'ARLP répond

Alain Rousset plus offensif que jamais

Emmanueli se fâche

Comme un doute sur L'A65

L'A65 dans l'impasse

Feu orange pour l'A65

Les clignotants au vert

Planteurs volontaires

Et au milieu coulera l'autoroute

La scission des pérs

Dans le Sud-Ouest - l'A65 embauche

l'A65 recrute - Offres d'emplois

A65 et Déviation de Saint-Justin

Photo section Nabias et Arue

l'A65 Aire sur Adour dés 2009

Captieux anticipe l'A65

Section Arue - Roquefort

l'échangeurd'Arue

l'échangeur du Caloy

Détails de la section Lucbardez Galléires

Réunion de Bostens

Réunion de Roquefort

Accueil dossier A65

ARLP nous écrit

Calendrier des réunions janvier 2008

Les plans d'implantation de la section Bourriot-Retjons

Détails Bourriot-Retjons

Partenariat avec les chasseurs

le fil d'alinnor N1

Photo - Bourriot Bergonce

Calendrier des réunions décembre 2007

Recours en cours

Pas grand monde à Retjons

Alternative Régionale Langon Pau

L'écrevisse à pattes blanches

L'échangeur de Captieux

Saint-justin à l'heure de l'A65

Au nord de Saint-justin l'échangeur de Roquefort

Au sud de Saint-justin l'échangeur du Caloy

Sepanso vs Alienor

La fin du "Tout Routier"

On n'est pas seuls

recours en cours

les travaux de déboisement

On nous coupe en deux

Le grenelle relance les opposants

Chasse les palombiéres

Calendrier des travaux

La rubrique emploi

Envoyer nous votre avis sur Saint-Justin.eu

retour

Saint Justin et l'A65 : Eiffage travaille à l'amélioration de sa rentabilité

Une activité qui reprend modestement pour l'instant mais une rentabilité opérationnelle qui progresse sensiblement

 

Pierre Berger, directeur général d'Eiffage
Pierre Berger, directeur général d'Eiffage

Une activité qui reprend modestement pour l'instant mais une rentabilité opérationnelle qui progresse sensiblement, portée par les concessions, et un carnet de commandes record. Voilà en résumé les caractéristiques de ce premier semestre pour Eiffage, telles que présentées par son nouveau DG, Pierre Berger.

 

La progression du chiffre d'affaires semestriel (+2,3% à 6,6 milliards) et du résultat opérationnel (+9,5% à 451 millions, soit une marge de 6,8% tirée par les bonnes performances des concessions) et le bond du carnet de commandes (+25% à 12,5 milliards) n'ont pas compensé la déception liée à la forte baisse du bénéfice net d'Eiffage (-38,6% à 43 millions). Le n°3 français du BTP l'explique par la forte hausse des frais financiers consécutive à l'acquisition d'intérêts minoritaires, à la levée d'1,5 milliard d'émissions obligataires d'APRR en avance sur le plan de refinancement à engager après 2013 et à la mise en exploitation notamment de l 'A65 Langon-Pau.

L'évolution est toutefois contrastée selon les métiers. La construction voit son activité progresser de 5,3% (+3,6% en France) grâce à une météo clémente et à la bonne dynamique du bâtiment. La branche affiche d'ailleurs une marge opérationnelle de 4,3% (80 millions). La construction métallique voit également son chiffre d'affaires augmenter (+3,8%), en particulier en France.  Malgré une conjoncture qui continue de freiner les investissements industriels, la branche métal table notamment sur ses ponts Unibridge pour développer son chiffre d'affaires cette année. Sa marge est tombée de 2,7% à 0,8% ce semestre sur un an.

Dans les deux autres branches, les travaux publics et l'énergie, l'activité recule. Les TP voient leur chiffre d'affaires se contracter de 1,3% à 1,8 milliard. Si la route, qui pèse près des deux tiers de l'activité en France, présente quelques signes de reprise en France (+5% par rapport à l'an dernier), les équipes du génie civil et du terrassement font le dos rond en attendant le démarrage des grands projets tels que la LGV Le Mans-Rennes. Le déficit opérationnel atteint 36 millions. Dans une conjoncture « pas folichonne mais pas dégradée », la branche énergie – qui a été la plus impactée par la crise - enregistre encore une baisse d'activité de 1% (+1,6% en France) à 1,5 milliard. Clemessy va bien tandis que Forclum renoue avec une légère croissance en France. Le bénéfice opérationnel de la branche atteint 36 millions. « Le chute des marges est enrayée, stabilisée à un niveau bas (2,4%). La réorganisation des régions par métiers est en place. Nous allons intensifier notre plan d'économies pour parvenir à 3 ou 4% d'économies d'ici 2013-2014. L'objectif est de retrouver un niveau de marges de 4 à 5 % à cette échéance. Pour ce faire, je n'exclus pas d'arrêter ou de céder certaines activités non stratégiques, notamment en Europe», a expliqué Pierre Berger, DG du groupe depuis le 1er juillet. Ce dernier a toutefois exclu de fusionner les deux entités, « qui  n'ont pas du tout le même business model ».

Interrogé sur l'impact de la conjoncture, M. Berger, comme les autres membres de la direction générale, explique que tous les chantiers se poursuivent normalement. A deux exceptions près. Alors qu'une solution amiable est actuellement recherchée pour résoudre les différends avec le maître d'ouvrage de l'hôpital sud-francilien livré en janvier, la polémique sur le stade de Lille sur la prise en compte des nouvelles normes sismiques continue. Il faudra attendre octobre pour connaître les résultats d'une étude sur le coût éventuel et les modalités d'une consolidation de l'ouvrage.

Pour demain, le groupe, qui a signé fin juillet le plus gros contrat de son histoire (LGV Le Mans-Rennes), se targue d'un carnet de commandes historique de 12,5 milliards, en hausse de 25% (+5% hors BPL). « Le portefeuille de commandes dans la construction est d'une grande qualité, comprenant des affaires de toutes tailles et bien réparties », explique Michel Gostoli le patron de la branche. « Dans l'immobilier résidentiel, nous avons enregistré notre meilleur niveau de réservations depuis cinq ans » (3 000 logements sur l'année environ). Ce dernier jugeant les prix de l'immobilier excessifs a un axe de travail majeur : l'optimisation des projets pour parvenir à des coûts contenus et maîtrisés. De leur côté, les TP affichent également « une visibilité jusque 2015 », explique Jean-Louis Servranckx, le nouveau patron de la branche. Le groupe, qui investit 350 à 500 millions par an dans ses autoroutes, réfléchit d'ailleurs, à la demande du gouvernement, à des projets d'extension ou de raccordements de ses différents réseaux (en région parisienne, autour de Dijon et de Lyon notamment) qui pourraient générer des travaux. Eiffage est également très attentif à la mise en concession prochaine de la route Centre Europe Atlantique (1 milliard d'investissement) et attend la décision en fin d'année de RFF sur le contournement Nîmes-Montpellier, qui prolongerait la section qui lui a été concédée entre Perpignan et Figueras. Dans le bâtiment, Eiffage a engagé le processus de cession des murs des prisons qui lui ont été concédées, annonce la signature prochaine de plusieurs opérations de bureaux significatives (dont certaines non pré-commercialisées) et, à l'instar de ses concurrents, regarde de près le dossier des universités.

Pour 2011, le n°3 du BTP français se dit prudent en confirmant son objectif de progression de chiffre d'affaires de 3,1% à 13,7 milliards d'euros.

A65 fréquentation et rentabilité.
extrait du moniteurLaurence Francqueville | Source LE MONITEUR.FR

 

Après l'ouverture Après l'A65 :

Eiffage travaille à l'amélioration de sa rentabilité

 

écrire un commentaire à publier ici Votre commentaire ici

Envoyer un commentaire à publier ici

Ecrire au webmasterEcrire au webmaster

Chercher sur le site www.saint-justin.eu

Saint-Justin© 2007 • Charte de bonne conduite• Mise à jour le 04.09.2011

Saint- Justin - A65 - Eiffage travaille à l'amélioration de sa rentabilité