Derniers articles

Avril 2011

Dossiers A65   LGV

Idées tourisme à St-Justin

Au pays de l'armagnac

L'armagnac en fête 2011

Les sangsues et les grenouilles

Il pleuvra des étoiles

Cuisson à l'étouffée

La vocation et la Base BA118

à pied ou en vélo

La ronflante est de sortie

La poule au pot

Une journée dans la Lande

Vertige de l'Adour

La plage près d'ici

Le Moulin de Poyaller

Arme Nucléaire

à Cheval à Saint-Justin

Lundi de Pentecôte

Malichecq renaît

Merveille des landes

Sur le circuit de Nogaro

Les jardins de Nonères

Sur le rail dans les landes

Le musée nouveau est arrivé

La base BA118 de Mont de Marsan

Les anciennes du Gabardan

Objectif Paysages des Landes

Merveille des Landes

Les grues cendrées

la blanche d'Armagnac

les fêtes de l'Armagnac

Circulation interdite en forêt

les fêtes de Vielle Soubiran

Le jardin des plantes

la FERIA de Douzvielle

le dernier café

Le retour des fossiles

Journée découverte TER

A la découverte de l'or

Opéra aux fenêtres

Ecomusée de l'Armagnac

La base de loisirs du Marsan

Notre Dame des Cyclistes

Exposition de peintures

Centre Jean Rostand

Du Vatican aux Landes

Tourisme à la ferme

Terre d'Armagnac

Sanguinet à l'âge de bronze

L'Armagnac à 700 ans

Distillation de L'Armagnac

Chemin de Saint-Jacques

A english man on the Road

Les Amis de Saint-Jacques

La Romieu

Le jour de la St Jacques

L'a65 conduit à Compostelle

Des trésors menacés

Landaise des amis de Saint-Jacques

St Avit, Une fresque qui fait vibrer

La halte de Cagnotte

Les pèlerins font le chemin

 

Dossier A65

L'après A65

On a attendu 40 ans la Pau-Bordeaux

Miracle à Pouydesseaux

L'autoroute Bordeaux-Pau

l'agglo ou le piémont

Olivier de Guinaumont

Contre la mise à péage

Naissance sur l'A65

La future route Pau-Oloron

A65 pas de cadeaux

Coopération intercommunale

Cinq accidents en 24 h

Camion renversé et route bloquée

L'A65 coupée

33 mois de travaux

A65 La bataille sans fin

Un accord foncier

A propos du Béarn

L'autoroute A65 a été fermée

Rentabilité A65

Accident sur l'A65

Pause dans les travaux

Le débat relancé

Partenariat avec les chasseurs

Stop à la polémique

Réductions de vitesse

Réductions de tarif

RN10 Péage pour les landais

Le plein d'espoir

A65 Aire sur Adour SUD

A65 Baisse de tarif

Après l'A65, le dossier des LGV

Le barreau du Caloy

Tarifs au 01 février 2011

RN10 à Péage

Un pont sur la rocade

C'était avant l'A65

A65 Interdiction

l'A65 Tarifs du péage

l'A65 pas le 14 décembre

Téléthon sur l'A65

Liaison A65-A89

Retard à l'allumage A65

J-30 Ouverture A65

Du nouveau au Caloy

Sur la route de l'emploi

Le Fil D'aliénor N°8

Bostens, lot de consolation

L'A65 sur les cartes

l'A65 conduit à Compostelle

Enquête A65

A65 Ouverture le 14

Saint Justin et le Touriste : Les nouveaux hôtes du Saint-Jacques

Contrairement à la rumeur qui voudrait que les pèlerins de Saint-Jacques sont des mendiants ou des marginaux, ceux-ci sont en général des cadres aisés qui ont un grand besoin de changer d'air. Ils sont plutôt écologistes, cultivés et agréables à côtoyés.

 

Cagnotte est également reconnue pour sa fonction d'étape, pour les pèlerins de St-Jacques-de-Compostelle, à mi-chemin entre Dax et les abbayes des bords du Gave.
Cagnotte est un village charmant à mi-chemin entre Peyrehorade et Dax, à la limite du Pays d'Orthe et de la Chalosse.

Sur la voie Bordeaux-Roncevaux du chemin de Compostelle, la halte de Cagnotte a toujours été recommandée par le guide du pèlerin. Pendant plusieurs siècles, l'abbaye bénédictine y a assuré l'hébergement, les soins et le couvert. L'hospitalité ne s'est jamais démentie et en cette année jacquaire, deux faits montrent que cette tradition est toujours bien vivante : un gîte du pèlerin est en cours d'aménagement et surtout, le restaurant Le Saint-Jacques connaît une nouvelle jeunesse.

 

Située à l'entrée du bourg, cette auberge que les anciens ont toujours appelée Chez Lafitte a retrouvé un visage accueillant : volets grands ouverts, façade éclairée et sourire des nouveaux maîtres de lieux. Thierry et Carole viennent en effet de prendre la citoyenneté cagnottaise. Ce choix ne manque pas d'originalité. Bretons du Finistère sud, ils ont eu chacun une première vie professionnelle : Thierry Monnier était ingénieur informaticien et Carole Nicolas, hôtesse à l'aéroport de Roissy.

À cause de leur passion pour la gastronomie qu'ils assouvissaient chez eux en réalisant des recettes variées et recherchées, ils ont tourné complètement la page. En octobre 2007, après avoir sollicité de nombreux avis, ils ont franchi le pas en suivant une formation de CAP cuisine à l'Agence de formation professionnelle du Morbihan avec des cours suivis de stages. Restait à dénicher une auberge. Par la magie d'Internet, Carole et Thierry ont trouvé leur bonheur à Cagnotte.

Couleurs et saveurs

Depuis deux mois, Carole est en cuisine et Thierry prend en charge la salle et le bar. Il précise : « Nous avons rapidement pris nos marques car notre aventure est bien réfléchie et bien préparée et nos anciennes compétences nous servent. La gestion, c'est mon domaine et Carole est très à l'aise pour l'accueil et le contact. »

Carole ajoute : « Je ne travaille que de bons produits de saison, soigneusement sélectionnés et toujours frais. La viande et les charcuteries viennent de chez Aimé à Dax, les fromages de la maison Bachelet de Pau et le poisson est livré tous les jours. Je passe beaucoup de temps en cuisine car je fais tout, en privilégiant le terroir. Ainsi, les frites sont à la graisse de canard. »

Cette cuisine créative faisant la part belle à de subtils jeux de couleurs et de saveurs apparaît sur l'ardoise placée à l'entrée de la salle de restaurant.

Et puis il y a les petits « plus » : chaque jeudi soir, la soirée cocktail dans le bar ambiance, un coin salon chaleureux ; des menus jour de fête comme ceux du Nouvel An et de la Saint-Valentin, et la carte des cafés et des thés, le tout dans un décor contemporain, chaleureux et élégant et à des prix abordables.

Le Saint-Jacques est ouvert tous les jours à 7 heures du matin. Fermé le lundi et le mardi à partir de 14 heures. Tél. 05 58 73 17 82 ; courriel : thierry.monnier@live.fr

Extrait du journal le Sud Ouest du 15 février 2010 Auteur : Michel Décla

 

Deuxième étape des Landes, Moustey. Devant l’église, une borne de granit annonce aux pèlerins qu’ils n’ont plus que 1.000 km à parcourir avant d’arriver à Santiago. Tourisme :

Les nouveaux hôtes du Saint-Jacques

Thierry et Carole viennent en effet de prendre la citoyenneté cagnottaise. Ce choix ne manque pas d'originalité. Bretons du Finistère sud, ils ont eu chacun une première vie professionnelle : Thierry Monnier était ingénieur informaticien et Carole Nicolas, hôtesse à l'aéroport de Roissy.
Partager sur Facebook

Saint-Justin on Facebook

 

votre commentaire ici

Votre commentaire ici

La halte de Cagnotte

Localiser avec Google MapsLocaliser 40300 Cagnotte

Ecrire au webmasterEcrire au webmaster

 

Chercher sur le site www.saint-justin.eu

Saint-Justin© 2007 • Charte de bonne conduite• Mise à jour le 16.02.2010

Tourisme à Saint-Justin -  Les nouveaux hôtes du Saint-Jacques