Derniers articles

Avril 2011

Dossiers A65   LGV

Idées tourisme à St-Justin

Au pays de l'armagnac

L'armagnac en fête 2011

Les sangsues et les grenouilles

Il pleuvra des étoiles

Cuisson à l'étouffée

La vocation et la Base BA118

à pied ou en vélo

La ronflante est de sortie

La poule au pot

Une journée dans la Lande

Vertige de l'Adour

La plage près d'ici

Le Moulin de Poyaller

Arme Nucléaire

à Cheval à Saint-Justin

Lundi de Pentecôte

Malichecq renaît

Merveille des landes

Sur le circuit de Nogaro

Les jardins de Nonères

Sur le rail dans les landes

Le musée nouveau est arrivé

La base BA118 de Mont de Marsan

Les anciennes du Gabardan

Objectif Paysages des Landes

Merveille des Landes

Les grues cendrées

la blanche d'Armagnac

les fêtes de l'Armagnac

Circulation interdite en forêt

les fêtes de Vielle Soubiran

Le jardin des plantes

la FERIA de Douzvielle

le dernier café

Le retour des fossiles

Journée découverte TER

A la découverte de l'or

Opéra aux fenêtres

Ecomusée de l'Armagnac

La base de loisirs du Marsan

Notre Dame des Cyclistes

Exposition de peintures

Centre Jean Rostand

Du Vatican aux Landes

Tourisme à la ferme

Terre d'Armagnac

Sanguinet à l'âge de bronze

L'Armagnac à 700 ans

Distillation de L'Armagnac

Chemin de Saint-Jacques

A english man on the Road

Les Amis de Saint-Jacques

La Romieu

Le jour de la St Jacques

L'a65 conduit à Compostelle

Des trésors menacés

Landaise des amis de Saint-Jacques

St Avit, Une fresque qui fait vibrer

La halte de Cagnotte

Les pèlerins font le chemin

 

Actualités diverses

le Marsan à l'horizon 2030

La zone euro

Sortir de l'euro

Replanter de d'avoine

Les maires en panne

Notre compétence première

l'inflation + 2,1%

Qui va payer ?

Victoire pour Ikea

C'est l'Atlantide sud. . .

Non à Atlantisud

Peur sur la ville

Les projets Atlantisud, Ikea

les Mirages F1 rentrent de Libye

Portrait Valérie Cohou

Démographie en aquitaine

Bascule vers la TNT

Saint-Luc le grand truc

Mort à Saint-Justin

Les mariages forcés

Moules frites

Taxés plus pour payer plus

Optimiste pour les Landes

la route de la transhumance

Coup de gueule du 11 septembre

La révolte des abeilles

Les palombières en effervecences

Piqures de guêpe, frelons, abeille

Un nid de frelons asiatiques

Nouveaux arrêtés préfectoraux

Une vie après la mort

le canard se cuisine

Prison pour Jean-Marc Boine

30% d'avions en plus

Malaise et suicide à ONF

les fêtes de Douzvielle

Mourrir pour la forêt des Landes

Nettoyer la fôret

Gaz plus 20% en un an

Les gentils et les méchants

Supermarché menacé

Plus de radars mobiles

Cassé par le conseil d'état

Un corps dans la Douze

Justice sociale

Covoiturage

Caprice du ciel

Un primtemps trés sec

Supermarché recalé

Le Grand Moun

Accident de poids lourd

La fable du gaz et du ..

Le nématode menace la forêt

Passage à la TNT

Mystère de l'empoisonneur

Les anciennes du Gabardan

Elections cantonales

Menace sur le stade Montois

Accident de poids lourd

L'incapacité est un scandale

Intercommunale sur les rails

Entente sur les prix

Ramassage scolaire

Résilier Orange

Téléphone Orange

Un supermarché de trop

Contribution économique territoriale

Tractations sous la table

PLU & Supermarché

PLUIE de recours

Le loto de pôle emploi

On extermine les chats

1500 euros pour Klaus

Peur à Saint-Justin

Nouveaux radars automatiques

Pas de pénurie Landaise

La fôret Landaise

La guerre des chiffres

Stations fermées

Pénurie de carburant

Réforme des retraites

Stop, sens interdit

Visite de la ferme"

Deux supermarchés !!

500.000 Euros pour la salle

scolytes La double peine

Incendie dans les landes, 167ha

Feu vert pour hypermarché

Méchoui de sanglier

Risque d'incendies

Electricité 4% d'augmentation

Augemntation substancielle de

la Taxe d'habitation

la FERIA de Douzvielle

scolytes Le fléau

Hypermarché, les travaux ont c..

La maquette du Cora

Inquiètude dans le bourg

Storim VS Leclerc

Nouveau commerce

budgets municipaux à revoter

Budgets insincères

Le programme de la foire

Deux Maisons Médicales

Y a t'il diffamation ?

Un pavé dans la vitrine

Alerte météo 30 Mars

Au bonheur des dames

Budget "prudent et raisonné"

Tous les résultats second tour

Régionales 2010 second tour

Régionales 2010 1er tour

Saint-Justin au féminin

Un an et toutes ses dents

Esprit du service public

Danger de mort

Organisateurs de loto poursuivis

Agression à Saint-Justin

Distributeur de billets

L'état de la voirie

Trottoir et mâchoire brisée

Le conducteur décède

Taxes locales à la hausse

Taxe professionnelle

Défibrilateur c'est quoi ?

La Poste devient une S.A.

La Bastide d'Armagnac

Pharmacies dans le rouges

Journée TER découverte

Marché Nocturne

La guerre de 100 ans

Vide greniers

Les CHEMINART Font étape

Le club de l'Âge d'or redémarre

Roquefort

Gaz à tous les étages

Gabaret

Les élus votent 14 non 1 oui

Marché de producteurs

Le marché du dimanche

La Maison de la santé est ouverte

Saint Justin et le Touriste : On extermine les chats au village

Depuis quelques jours, les chats tombent mystérieusement comme des mouches dans le village qui doit une grande partie de sa notoriété aux félins

 

 Les chats sont-ils en train de devenir une espèce menacée à La Romieu?  photo philippe bataille
Les chats sont-ils en train de devenir une espèce menacée à La Romieu? photo philippe bataille

Les chats font à nouveau parler d'eux à La Romieu. Les spécimens errants recueillis et soignés par les membres de l'association Catimini, dont quelques Roméviens se plaignaient cet été (sud ouest du 24 août 2010), ne font plus seulement l'objet d'une bronca parce qu'ils urinent de-ci de-là et corrigent brutalement les matous domestiques.

Il semblerait que depuis quelques jours, une main vengeresse ait entrepris de les éliminer méthodiquement.

Diaporama Photos (17)

 

« C'est criminel »

« Des chats ont commencé à disparaître il y a quelques jours, s'alarme Dominique Montaulieu, de l'association Catimini. J'avais des doutes jusqu'à ce qu'une dame en retrouve un mort dans une ruelle. Puis j'en ai découvert un très malade avant-hier, un autre sur le carreau hier. Sur la quinzaine de chats dont nous nous occupions à l'association, les trois-quarts ont disparu en l'espace de dix jours »

Avec Anne-Marie Dahmen, une autre bénévole de l'association, elle s'étonne aussi de trouver de grosses poignées de poivre jetées précisément aux endroits où des gamelles sont disposées et garnies pour les chats.

« Manifestement, on ne veut pas qu'ils viennent se nourrir là pour mieux les empoisonner ailleurs », a conclu Dominique Montaulieu qui n'a pas de mots assez durs pour qualifier ce qu'elle assimile à de l'extermination : « C'est criminel en soi, mais c'est encore plus bête dans la mesure où les chats qui sont empoisonnés ont tous été stérilisés et ne posent donc plus le problème de la prolifération. Même ceux qui avaient été adoptés y passent », s'indigne cette amie des bêtes en évoquant le cas de cette habitante du village qui a retrouvé sa minette morte sans aucun signe de choc ou de bagarre, sur les marches de sa maison, alors qu'elle venait de l'adopter et que l'animal avait été opéré. « Il y a quelque temps, le maire avait demandé à ce que l'on identifie les chats domestiques avec un collier. Cette chatte portait un collier, mais elle a été empoisonnée quand même ! ». Le maire quant à lui, s'étonne de ne pas avoir été alerté et réserve son diagnostic : « Peut-être ont-ils attrapé une maladie », s'interroge le premier magistrat de La Romieu, lui-même propriétaire d'un chat.

Dépôt de plainte aujourd'hui

Les membres de Catimini elles, ont cessé de s'interroger pour passer à la contre-attaque. Aujourd'hui, Dominique Montaulieu a prévu de se rendre à la gendarmerie pour porter plainte et la Société protectrice des animaux (lire ci-dessus), qui a largement participé au financement de la campagne de stérilisation qui avait fait suite aux protestations de cet été, a bien l'intention de se constituer partie civile.

« Cela ne résoudra peut-être pas la disparition des chats, mais on empoisonne à tout va à La Romieu et je ne veux pas que cela reste impuni » martèle, déterminée, Dominique Montaulieu qui ne manque pas une occasion de rappeler que le village doit en grande partie sa notoriété aux chats, dont la légende raconte qu'ils ont sauvé les habitants de la famine. Mais désormais, dans les rues de la cité, l'on croise davantage de chats sculptés dans la pierre que de spécimens en chair et en os.

Extrait du Journal le Sud Ouest 9 novembre 2010 10h21 | Par blandine philippon

Musée vivant 450 espèces de plantes carnivores dans le Gers Tourisme :

On extermine les chats au village

 

Votre commentaire ici Votre commentaire ici

Votre commentaire ici

Ecrire au webmasterEcrire au webmaster

Angeline et la légende des chats

 

En l'an de grâce 1338, dans un village de Gascogne appelé La Romieu, célèbre par sa belle collégiale édifiée depuis 20 ans, vivaient heureux Vincent et Mariette. Il était bûcheron et sa femme l'accompagnait souvent dans la forêt pour faire les fagots. Ils travaillaient dur, mais avec les volailles, le cochon, les légumes et les fruits du jardin, la table était garnie. Ils étaient mariés depuis 3 ans, lorsque Mariette mit au monde une petite fille qu'ils appelèrent Angéline. Hélas Vincent fût écrasé par un arbre qu'il abattait. Mariette, inconsolable, se laissa dépérir et deux mois plus tard, elle fût trouvée morte, tenant Angéline dans ses bras.

 

La petite fût recueillie par une voisine, et grandit avec ... Lire, voir la suite lire la suite ...

Diaporama des chats

La légende d'Angéline
Angéline au fil des ans, devenait une solide jeune fille qui aidait bien ses parents adoptifs aux travaux des champs, toujours accompagnée de ses chats

DiaporamaCliquez ici

Leas autres diaporamasVoir les autres diaporama

Chercher sur le site www.saint-justin.eu

Saint-Justin© 2007 • Charte de bonne conduite• Mise à jour le 15.11.2010

Tourisme à Saint-Justin -  On extermine les chats au village