Derniers articles

Avril 2011

Dossiers A65   LGV

Dossier LGV

Relèvement de la TVA

Lgv en BĂ©arn

Les nouveaux horaires

La gare TGV de Lucbardez

SNCF Mobilisation générale

Opposants LGV et censure

La SNCF modernise

700 hommes derrière ce puzzle

Tgv déraillement d'un train

Lgv le tracé optimisé

Trois nouvelles gares

Le tracé de la LGV arrêté

LGV : les 4 tracés à la loupe

Horaires de vos trains

F.G.V., faillite Ă  grande vitesse

Un vrai débat démocratique

LGV, Avocat Ă  grande vitesse

Roquefort soulagée

la LGV en vidéo virtuel

LGV Exigences incompatibles

LGV La défense de la fôret

60 Millions de plus

LGV un pas en avant

LGV et Cantonales

Et si on allait en Bearn

On embauche 1300 personnes

Intercommunale sur les rails

Après l'A65, le dossier des LGV

Tarifs SNCF 2,8% en plus

Qui veut gagner des millions

Tgv tacle d'Alain Rousset

LGV des emplois Ă  la pelle

Brouillage sur le ligne

Toujours plus au Nord

89% de OUI Ă  la LGV

Trafic sur le tracé LGV

La bande des 100 mètres

Les anti-LGV Ă  Agen

Permis de construire

Toujours suprenant, nos Ă©lus

Décision historique du Conseil régional

Les Anti LGV mĂŞme le rail

LGV - Du nouveau au Caloy

le bras de fer entre les Ă©lus et la SNCF

Borloo prend le train en marche

Alain Rousset croise le fer

Le bassin orthézien oublié ?

Le tracé des 100 mètres d'Uchacq et Geloux

Geloux Détournement du tracé

Ajustements sur le tracé

TGV tout le monde descend

Tant d'inconnues dans le tracé

Protocole d'accord LGV

Le «pari» a du mal à passer

la LGV voté dans les Landes

Interview Hubert de Mesnil

Détails du tracé Landais

Un train dans un jeu de quilles

Le tracé Landais de la LGV décidé

le fuseau de 1.000 mètres

LUCBARDEZ-ET-BARGUES opposants LGV

Militants anti-LGV dans l'hémicycle

Les Ă©lus appellent un médiateur

Gérve des contrôleurs

Faut-il supprimer les TER?

DĂ©tails Roquefort - Marsan

La bande des 1000 mètres

Des voix contre les voies

Deux gares nouvelles

les grands travaux

Royal parle de racket

la voie Royal

Gaz Ă  tous les Ă©tages

Le TGV déraille

Sarkozy s'en mĂŞle

L'acte de foi

DĂ©crt public

Ouverture obligatoire

La LGV combien ?

DĂ©cision partie II

Le projet partie I

Mam et la LGV

L comme LEA

L comme Laka L'est

L comme Liberté ou Lionel

Lionel nous Ă©crit

Train d'opposants

Les limites du plan de relance

Retjons, le maire ...

LGV : Qui va payer?

Entre dans l'Ă©re de la LGV

Le massif landais refuse d'être saigné

15.03.08 Création du dossier

Envoyer nous votre avis sur Saint-Justin.eu

retour

Saint Justin et la ligne LGV - Le massif landais refuse d'être saigné par la LGV

FORÊT. --Le Syndicat des sylviculteurs du Sud-Ouest milite pour que la branche Captieux-Dax de la ligne ferroviaire à grande vitesse s'inscrive dans le même couloir que l'autoroute Langon-Pau. Il écrit au préfet

:J.R.

Les sylviculteurs du Sud-Ouest ont un problème avec le « y » de Captieux (33). En entend par « y » le dédoublement de la future ligne ferroviaire à grande vitesse (LGV) sud. Au départ de Bordeaux, elle bifurque, quelque part entre Langon et Captieux, d'un côté vers Toulouse, de l'autre vers Dax, via Mont-de-Marsan.
Le tracé n'est pas encore retenu. L'enquête publique n'interviendra pas avant 2011. Quant aux travaux, ils débuteraient en 2013, selon les dernières déclarations de Jean-Louis Borloo à « Sud-Ouest » (notre édition du 14 février). La situation est donc encore loin d'être figée. Cela n'empêche pas les sylviculteurs de se tenir sur le qui-vive.
Dans le « y », c'est la branche Captieux-Dax qui préoccupe les professionnels de la forêt. Elle passe en effet au coeur du massif landais. « Nous avions compris que tout serait fait pour éviter de nouvelles trouées et que la future LGV serait intégrée dans le couloir autoroutier de l'A65. Or plusieurs déclarations tendraient aujourd'hui à modifier le projet et à faire passer la LGV suivant une nouvelle emprise dans la forêt », écrit, le président du Syndicat des sylviculteurs du Sud-Ouest, Jean-Louis Martres, au préfet Francis Idrac, avec copie au président de la région Aquitaine, Alain Rousset.
Le secrétaire général du syndicat, Christian Pinaudeau, fait valoir qu'entre divers projets, routiers, autoroutiers, de conduites de gaz ou de lignes électriques, la forêt paye déjà un large tribut : 1 000 hectares pour la seule autoroute Langon-Pau.
S'opposant par avance à « tout morcellement supplémentaire » hachant les exploitations sylvicoles « sans discernement », les forestiers appellent aujourd'hui les pouvoirs publics à « tout faire pour que la gestion durable des forêts ait un sens réel ».
Dans cet esprit, indique Christian Pinaudeau, ils ont pris connaissance avec intérêt des avis défavorables rendus par le Conseil national de la protection de la nature sur le projet de la Langon-Pau (notre édition du 3 mars), estimant « insuffisantes » les mesures compensatoires proposées par le concessionnaire. Il ne cache pas que cela pourrait donner, éventuellement, des idées pour la suite !

 

Dossier LGV LGV : Actualité :

 La ligne coupe le massif landais LGV

 

La décision du Y à Captieux a déjà été prise depuis longtemps ...

Le tracé de la LGV et de l'A65 seront commun entre Captieux et Roquefort c'est presque une évidence ... Il n'y a donc pas de saignée supplementaire dans le massif landais non plus.

Enfin la future gare TGV pourrait bien se situé au Nord de mont de Marsan ... ca c'est pas encore officiel ...

A suivre

Ecrire au webmaster

Envoyer un commentaire sur cet article

Chercher sur le site www.saint-justin.eu

compteur de visites
Saint-Justin© 2007 • Charte de bonne conduite• Mise ŕ jour le 05.05.2008

 Saint- Justin - LGV - Bordeaux Espagne