Derniers articles

Avril 2011

Dossiers A65   LGV

Dossier LGV

Relèvement de la TVA

Lgv en Béarn

Les nouveaux horaires

La gare TGV de Lucbardez

SNCF Mobilisation générale

Opposants LGV et censure

La SNCF modernise

700 hommes derrière ce puzzle

Tgv déraillement d'un train

Lgv le tracé optimisé

Trois nouvelles gares

Le tracé de la LGV arrêté

LGV : les 4 tracés à la loupe

Horaires de vos trains

F.G.V., faillite à grande vitesse

Un vrai débat démocratique

LGV, Avocat à grande vitesse

Roquefort soulagée

la LGV en vidéo virtuel

LGV Exigences incompatibles

LGV La défense de la fôret

60 Millions de plus

LGV un pas en avant

LGV et Cantonales

Et si on allait en Bearn

On embauche 1300 personnes

Intercommunale sur les rails

Après l'A65, le dossier des LGV

Tarifs SNCF 2,8% en plus

Qui veut gagner des millions

Tgv tacle d'Alain Rousset

LGV des emplois à la pelle

Brouillage sur le ligne

Toujours plus au Nord

89% de OUI à la LGV

Trafic sur le tracé LGV

La bande des 100 mètres

Les anti-LGV à Agen

Permis de construire

Toujours suprenant, nos élus

Décision historique du Conseil régional

Les Anti LGV même le rail

LGV - Du nouveau au Caloy

le bras de fer entre les élus et la SNCF

Borloo prend le train en marche

Alain Rousset croise le fer

Le bassin orthézien oublié ?

Le tracé des 100 mètres d'Uchacq et Geloux

Geloux Détournement du tracé

Ajustements sur le tracé

TGV tout le monde descend

Tant d'inconnues dans le tracé

Protocole d'accord LGV

Le «pari» a du mal à passer

la LGV voté dans les Landes

Interview Hubert de Mesnil

Détails du tracé Landais

Un train dans un jeu de quilles

Le tracé Landais de la LGV décidé

le fuseau de 1.000 mètres

LUCBARDEZ-ET-BARGUES opposants LGV

Militants anti-LGV dans l'hémicycle

Les élus appellent un médiateur

Gérve des contrôleurs

Faut-il supprimer les TER?

Détails Roquefort - Marsan

La bande des 1000 mètres

Des voix contre les voies

Deux gares nouvelles

les grands travaux

Royal parle de racket

la voie Royal

Gaz à tous les étages

Le TGV déraille

Sarkozy s'en mêle

L'acte de foi

Décrt public

Ouverture obligatoire

La LGV combien ?

Décision partie II

Le projet partie I

Mam et la LGV

L comme LEA

L comme Laka L'est

L comme Liberté ou Lionel

Lionel nous écrit

Train d'opposants

Les limites du plan de relance

Retjons, le maire ...

LGV : Qui va payer?

Entre dans l'ére de la LGV

Le massif landais refuse d'être saigné

15.03.08 Création du dossier

Envoyer nous votre avis sur Saint-Justin.eu

retour

Saint Justin et la ligne LGV - Lgv Les gares sur les rails

La concertation pour les gares à touché à sa fin samedi. « Sud Ouest » dresse un état des lieux du projet dans les Landes.

 

Page 3/13 Trois emplacements pour la gare de lucbardez au lieu dit Lajusse - Hountanic
Trois emplacements pour la future gare TGV de lucbardez au lieu dit Lajusse - Hountanic (GPSO)
La concertation sur la ligne à grande vitesse (LGV) au sud de Bordeaux va bon train. Samedi dernier, s'est achevée la consultation sur « l'assertion du tracé » comme le qualifie Christian Maudet, directeur du projet Gpso (grand projet du sud-ouest) à RFF (réseau ferré de France). Celle sur les gares se termine après-demain, ce qui correspond au quatrième temps de concertation du projet.

 

La synthèse de ces avis du public sera présentée aux élus lors d'une réunion organisée à la préfecture le 18 novembre prochain. « L'enjeu des Landes est stratégique car c'est le département où l'on a le plus de linéaire, entre 105 et 110 km, explique Christian Maudet. On a pris notamment en compte les contraintes environnementales liées au passage dans la forêt landaise ».

1 La gare du chef-lieu à Lucbardez-et-Bargues

Le projet prévoit une gare à Mont-de-Marsan. Elle sera située sur la commune de Lucbardez à l'est de la préfecture landaise, tout proche de l'échangeur de l'A65. La desserte pourrait se traduire par huit allers-retours vers Paris ou le sud (Hendaye-Espagne), cinq allers-retours régionaux à grande vitesse vers Bordeaux ou Bayonne, et des TGV sud-sud en direction de Toulouse et l'Espagne.

« On attend de cette LGV des possibilités de développement jamais égalées auparavant, espère Geneviève Darrieussecq, maire de Mont-de-Marsan. L'agglomération du Marsan se trouve dans une position centrale en Aquitaine, et il faut anticiper les choses pour développer une zone d'activités. J'ai appris que le Conseil général proposait au Gabardan, à Roquefort et à Villeneuve, la création d'une société d'économie mixte (Sem) pour développer une zone en relation avec l'A65 et la gare. La logique voudrait que le Marsan soit associé à cette réflexion et fasse partie de cette Sem. Il n'est pas question dans ce projet d'opposer les territoires, mais de donner une vraie bouffée d'oxygène pour ce coin des Landes tellement enclavé. L'agglomération du Marsan ne doit pas être isolée. Il faut que l'on se développe ensemble ». Le maire de Mont-de-Marsan estime qu'il faut « travailler sur le foncier pour avoir un outil de maîtrise en la matière et faire une étude d'opportunité de développement économique. Ce travail sur ce projet d'avenir doit être ficelé rapidement, même si la gare n'arrive que dans dix ans. »

2 Dax a fait le choix du centre-ville

Dax a fait le choix de conserver sa gare en centre-ville et de mettre en place en important pôle d'échanges multimodal. Les raccordements seront réalisés au niveau de Laluque et de Mées. La mise en place de la LGV pourrait se traduire par 11 liaisons TGV vers Paris ou le Sud, 5 liaisons régionales vers Bordeaux ou Bayonne, et des TGV sud-sud en direction de Toulouse et l'Espagne. Le coût total des aménagements de la gare de Dax est estimé à 1,5 million d'euros hors taxe, et hors réaménagement d'un dépôt. Le maire Gabriel Bellocq n'a pu être joint, mais dans un récent entretien accordé à « Sud Ouest », il confiait : « Dax reste la première station thermale de France. Elle est dans cette dynamique de développement. L'objectif doit être que Dax soit la ville capitale du sud des Landes ». Cette gare devrait y contribuer.

3 Halte à Saint-Geours pour Atlantisud et sud

La grosse nouveauté, c'est la halte pour les services régionaux à grande vitesse (SRGV) créée à Saint-Geours-de-Maremne au niveau d'Altantisud. Elle doit permettre d'accueillir 100 000 passagers par an. Une aubaine pour la commune et la côte sud des Landes. « C'est un projet très intéressant pour le développement d'Atlantisud et la desserte du sud des Landes, constate Jean-Michel Bastrot, adjoint au maire de Saint-Geours.

C'est également précieux pour l'avenir de la commune. Cela ouvre de nouvelles perspectives pour les gens qui souhaitent s'installer ici et qui travaillent à l'extérieur. Les temps de trajet seront réduits puisque nous serons à 45 minutes de Bordeaux. C'est faisable au quotidien. Cela permettra aussi de délester les autoroutes pour rejoindre les grandes métropoles. Cela va permettre à l'ensemble de la communauté de communes de se développer ».

Qu'en pensent les opposants

Lire, voir la suite

L'avancée du projet de ligne à grande vitesse en direction de l'Espagne n'entame pas ...   Lire, voir la suiteen savoir plus ...

Landes · Gabriel Bellocq · Geneviève Darrieussecq · LGV · Lucbardez-et-Bargues · Dax · Saint-Geours-de-Maremne · Mont-de-Marsan
Extrait du journalPar pierre sabathié

Désacord à Escaudes LGV : Actualité :

Lgv Les gares sur les rails

 

Votre commentaire ici Votre commentaire ici

Envoyer un commentaire sur cet article

Un mail pour Saint-JustinEcrire au webmaster

Liens vers les plans Toutes les cartes du tracé


 La bande des 100 mètres

Chercher sur le site www.saint-justin.eu

Saint-Justin© 2007 • Charte de bonne conduite• Mise à jour le 09.11.2011

Saint- Justin - LGV - Lgv Les gares sur les rails