Derniers articles

Avril 2011

Dossiers A65   LGV

Dossier LGV

Relèvement de la TVA

Lgv en Béarn

Les nouveaux horaires

La gare TGV de Lucbardez

SNCF Mobilisation générale

Opposants LGV et censure

La SNCF modernise

700 hommes derrière ce puzzle

Tgv déraillement d'un train

Lgv le tracé optimisé

Trois nouvelles gares

Le tracé de la LGV arrêté

LGV : les 4 tracés à la loupe

Horaires de vos trains

F.G.V., faillite à grande vitesse

Un vrai débat démocratique

LGV, Avocat à grande vitesse

Roquefort soulagée

la LGV en vidéo virtuel

LGV Exigences incompatibles

LGV La défense de la fôret

60 Millions de plus

LGV un pas en avant

LGV et Cantonales

Et si on allait en Bearn

On embauche 1300 personnes

Intercommunale sur les rails

Après l'A65, le dossier des LGV

Tarifs SNCF 2,8% en plus

Qui veut gagner des millions

Tgv tacle d'Alain Rousset

LGV des emplois à la pelle

Brouillage sur le ligne

Toujours plus au Nord

89% de OUI à la LGV

Trafic sur le tracé LGV

La bande des 100 mètres

Les anti-LGV à Agen

Permis de construire

Toujours suprenant, nos élus

Décision historique du Conseil régional

Les Anti LGV même le rail

LGV - Du nouveau au Caloy

le bras de fer entre les élus et la SNCF

Borloo prend le train en marche

Alain Rousset croise le fer

Le bassin orthézien oublié ?

Le tracé des 100 mètres d'Uchacq et Geloux

Geloux Détournement du tracé

Ajustements sur le tracé

TGV tout le monde descend

Tant d'inconnues dans le tracé

Protocole d'accord LGV

Le «pari» a du mal à passer

la LGV voté dans les Landes

Interview Hubert de Mesnil

Détails du tracé Landais

Un train dans un jeu de quilles

Le tracé Landais de la LGV décidé

le fuseau de 1.000 mètres

LUCBARDEZ-ET-BARGUES opposants LGV

Militants anti-LGV dans l'hémicycle

Les élus appellent un médiateur

Gérve des contrôleurs

Faut-il supprimer les TER?

Détails Roquefort - Marsan

La bande des 1000 mètres

Des voix contre les voies

Deux gares nouvelles

les grands travaux

Royal parle de racket

la voie Royal

Gaz à tous les étages

Le TGV déraille

Sarkozy s'en mêle

L'acte de foi

Décrt public

Ouverture obligatoire

La LGV combien ?

Décision partie II

Le projet partie I

Mam et la LGV

L comme LEA

L comme Laka L'est

L comme Liberté ou Lionel

Lionel nous écrit

Train d'opposants

Les limites du plan de relance

Retjons, le maire ...

LGV : Qui va payer?

Entre dans l'ére de la LGV

Le massif landais refuse d'être saigné

15.03.08 Création du dossier

Envoyer nous votre avis sur Saint-Justin.eu

retour

Saint Justin et la ligne LGV - Réactions dans les Landes La LGV passera par là

TRACÉ LANDAIS. Le fuseau des 1 000 mètres est officiel. Il est plutôt bien accueilli, encore que pas partout

Partager cet article sur Facebook

Le tracé dans les landes, voir aussi le détail

Le fuseau des 1 000 mètres pour la future ligne à grande vitesse (LGV) était visible sur Internet depuis le 8 janvier mais n'est officiel que depuis hier, à l'issue d'une réunion du comité de pilotage coordonné par le préfet de région, Dominique Schmitt.

Il ne comporte pas de surprise notable, mais quand même une bonne nouvelle. Ce n'est pas une, ni deux mais trois voire quatre gares dont va bénéficier le département. À Mont-de-Marsan, une nouvelle gare sera construite à Lucbardez et celle de Dax sera conservée. Une halte ferroviaire verra le jour en Côte sud à Saint-Geours-de-Maremne. Une autre est envisageable du côté de Tartas, où des réserves techniques ont été faites au cas où.

Ces haltes ferroviaires auront pour objet de connecter les TGV avec les futurs TER à grande vitesse. Concernant la partie nord du tracé, c'est finalement le 4e tracé, le plus récent, aussi nommé le tracé des maires puisque réclamé par les maires des communes du secteur (Saint-Avit, Lucbardez...), qui a été adopté.

Le monde politique et associatif a évidemment réagi à l'officialisation de ce tracé dont le fuseau affiné à 500 mètres sera présenté normalement après l'été. L'enquête publique est attendue pour 2011.

Henri Emmanuelli

« Il n'y avait pas 36 fuseaux alternatifs et donc pas de surprise. Nous avons les gares que l'on souhaitait voire davantage avec la création d'une halte ferroviaire sur la côte, à Saint-Geours-de-Maremne et éventuellement d'une autre à Tartas. Il reste un point qui n'est toujours pas éclairci, c'est le tracé vers le Béarn. On devrait le connaître au mois de juin. Je rappelle que le département des Landes, comme celui de la Gironde d'ailleurs, n'a toujours rien signé contrairement à ce que raconte M. Schmitt (le préfet de région coordinateur pour les Grands projets du Sud-Ouest). »

Jean-Yves Montus

Le président de l'association des maires des Landes est « plutôt satisfait ». « Il existe encore quelques aspérités à gommer dans le dossier notamment dans le Seignanx. Avec un peu de bon sens, on doit arriver à résoudre la plupart des choses choquantes. »

Claude Lafargue

Pour le maire de Saint-Avit, « c'est pas mal mais ça pourrait encore être mieux si le tracé passait plus au Nord, Nord-Ouest. Maintenant, je ne peux pas me plaindre de ce 4e fuseau. Je faisais partie de ceux qui avaient fait des propositions en ce sens et nous avons été écoutés. »

Jean-Claude Lalagüe

Le maire d'Uchacq-et-Parentis ne décolère pas. « Je suis scandalisé par ce fuseau. La réunion du comité de pilotage ne servait à rien puisque le tracé était visible depuis samedi. C'est un peu de la provocation et c'est difficile à supporter. 30 % de la population et deux quartiers de la commune vont être impactés. On doit pouvoir déplacer ce fuseau vers le nord. Ce serait une adaptation mineure », mais un progrès immense pour Uchacq-et-Parentis.

Extrait du journal le Sud Ouest du 12 Janvier 2010 Auteur : jean-françois renaut
jf.renaut@sudouest.com

 

Dossier LGV LGV : Actualité :

 Réactions dans les Landes La LGV passera par là

Saint-Justin on Facebook

 

Votre commentaire ici

Envoyer un commentaire sur cet article à cet article

 

Les Amis de la terre et Attac

« Tout est décidé depuis longtemps et les différents fuseaux n'ont été que des leurres pour diviser les gens au sein des communes et mettre la zizanie entre les communes. Ils donnent l'apparence d'un débat démocratique, alors qu'on ne discute pas sur l'essentiel : ce projet est-il utile ? » Pour ces deux associations, la réponse est non. Elles réclament la modernisation des lignes existantes. « Avec la LGV, de nombreuses communes vont être saccagées, des dizaines de maisons détruites, de nombreuses gares fermées... »

Europe Écologie

Les Verts - Europe Écologie Aquitaine ont pris connaissance du fuseau avec « amertume et colère ». Il confirme leurs « craintes ». « Des gares excentrées (Dax et Agen), une saignée à la fois dans une partie du prestigieux vignoble bordelais, dans le massif forestier landais et dans une zone densément urbanisée au Pays basque. L'État et RFF veulent passer en force en dépit des oppositions qui se lèvent partout en Aquitaine » contre un « projet inutile, destructeur et ruineux ».

Un mail pour Saint-JustinEcrire au webmaster

Chercher sur le site www.saint-justin.eu

compteur de visites
Saint-Justin© 2007 • Charte de bonne conduite• Mise à jour le 06.02.2010

Saint- Justin - LGV - Réactions dans les Landes La LGV passera par là
cliquez ici pour le tracé en Pays basque cliquez ici pour le caloy - St Justin mont de Marsan - le Caloy - Roquefort Cliquez ici pour le tracé centre Mont de marsan - Dax