Derniers articles

Avril 2011

Dossiers A65   LGV

Dossier LGV

Relèvement de la TVA

Lgv en Béarn

Les nouveaux horaires

La gare TGV de Lucbardez

SNCF Mobilisation générale

Opposants LGV et censure

La SNCF modernise

700 hommes derrière ce puzzle

Tgv déraillement d'un train

Lgv le tracé optimisé

Trois nouvelles gares

Le tracé de la LGV arrêté

LGV : les 4 tracés à la loupe

Horaires de vos trains

F.G.V., faillite à grande vitesse

Un vrai débat démocratique

LGV, Avocat à grande vitesse

Roquefort soulagée

la LGV en vidéo virtuel

LGV Exigences incompatibles

LGV La défense de la fôret

60 Millions de plus

LGV un pas en avant

LGV et Cantonales

Et si on allait en Bearn

On embauche 1300 personnes

Intercommunale sur les rails

Après l'A65, le dossier des LGV

Tarifs SNCF 2,8% en plus

Qui veut gagner des millions

Tgv tacle d'Alain Rousset

LGV des emplois à la pelle

Brouillage sur le ligne

Toujours plus au Nord

89% de OUI à la LGV

Trafic sur le tracé LGV

La bande des 100 mètres

Les anti-LGV à Agen

Permis de construire

Toujours suprenant, nos élus

Décision historique du Conseil régional

Les Anti LGV même le rail

LGV - Du nouveau au Caloy

le bras de fer entre les élus et la SNCF

Borloo prend le train en marche

Alain Rousset croise le fer

Le bassin orthézien oublié ?

Le tracé des 100 mètres d'Uchacq et Geloux

Geloux Détournement du tracé

Ajustements sur le tracé

TGV tout le monde descend

Tant d'inconnues dans le tracé

Protocole d'accord LGV

Le «pari» a du mal à passer

la LGV voté dans les Landes

Interview Hubert de Mesnil

Détails du tracé Landais

Un train dans un jeu de quilles

Le tracé Landais de la LGV décidé

le fuseau de 1.000 mètres

LUCBARDEZ-ET-BARGUES opposants LGV

Militants anti-LGV dans l'hémicycle

Les élus appellent un médiateur

Gérve des contrôleurs

Faut-il supprimer les TER?

Détails Roquefort - Marsan

La bande des 1000 mètres

Des voix contre les voies

Deux gares nouvelles

les grands travaux

Royal parle de racket

la voie Royal

Gaz à tous les étages

Le TGV déraille

Sarkozy s'en mêle

L'acte de foi

Décrt public

Ouverture obligatoire

La LGV combien ?

Décision partie II

Le projet partie I

Mam et la LGV

L comme LEA

L comme Laka L'est

L comme Liberté ou Lionel

Lionel nous écrit

Train d'opposants

Les limites du plan de relance

Retjons, le maire ...

LGV : Qui va payer?

Entre dans l'ére de la LGV

Le massif landais refuse d'être saigné

15.03.08 Création du dossier

Envoyer nous votre avis sur Saint-Justin.eu

retour

Saint Justin et la ligne LGV - LGV Tours-Bordeaux : Vinci pense boucler le financement

Vinci pense boucler le financement dans les prochaines semaines.

A l'origine la finalisation du bouclage financier de ce projet, le plus grand partenariat public-privé jamais conclu en France, était attendue à l'automne dernier...

 

 PHOTO D'ILLUSTRATION SO
PHOTO D'ILLUSTRATION SO
Alors que des interrogations sur le financement de la LGV demeurent, le groupe de BTP et de concessions Vinci espère boucler "dans les prochaines semaines" le financement pour la construction et l'exploitation de la ligne de trains à grande vitesse Tours-Bordeaux, a déclaré mercredi son PDG Xavier Huillard.

"C'est compliqué vu le nombre d'intervenants mais nous pensons boucler le financement dans les prochaines semaines", a affirmé M. Huillard, au cours d'une conférence de presse au lendemain de la publication des résultats 2010.

 

RFF, le gestionnaire du réseau ferroviaire français, avait sélectionné, au printemps 2010, le groupement Lisea --piloté par Vinci, associé à la Caisse des dépôts et à l'assureur Axa-- pour négocier ce contrat de concession d'une durée de cinquante ans.

Le contrat comprend le financement, pour un total de 7,4 milliards d'euros, la conception, la construction, l'exploitation et la maintenance de la ligne nouvelle, aux risques et périls du concessionnaire.  

Réticente pour financer le chantier, la présidente de Région Poitou-Charentes Ségolène Royal propose un prêt remboursable de 95 millions à l'État.

Maillon de la future ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique (LGV SEA), le tronçon Tours-Bordeaux s'inscrit dans le prolongement de la ligne Paris-Tours existante.

Long de 302 km (auxquels s'ajoutent 38 km de raccordements aux lignes classiques), il doit mettre Bordeaux à deux heures et cinq minutes de Paris fin 2016. Les travaux devaient démarrer, selon le schéma originellement prévu, fin 2011.

 

Extrait du journal3 mars 2011 07h15 | Par SudOuest.fr, avec AFP

Demain le AGV remplacera le TGV LGV : Actualité :

LGV Tours-Bordeaux : Vinci pense boucler le financement

 

Votre commentaire ici Votre commentaire ici

Envoyer un commentaire sur cet article

Un mail pour Saint-JustinEcrire au webmaster

Lettre ouverte aux candidats aux élections cantonales (extrait de)

Le 24 juin 2010 le Conseil Général de Gironde votait, en séance plénière, une intention de subvention du projet de LGV Tours-Bordeaux  à hauteur de 6% de l’ensemble du financement public, cela sans en connaître le montant final exact. Cette intention a été transformée en décision, adoptée en commission permanente le 13 décembre 2010.

En juin, la plupart des conseillers généraux découvraient le protocole de financement le jour même. Beaucoup (49) n’ont pas pris la peine de dépasser leurs préjugés pour aller au-delà de la communication “officielle“. D’autres (3) avaient compris les enjeux de ce dossier mais, trop dépendants du système des partis politiques, ils se sont simplement abstenus. Le vice-président chargé des finances lui-même (1), en désaccord avec le montage financier, a refusé de prendre part au vote. Enfin une minorité (7) a pris ses responsabilités en votant contre.

Tout cela en complet désaccord avec le fait que le financement de telles infrastructures ne relève pas de la compétence du département. Tout cela bien que leur construction mobiliserait 71 % de fonds publics, alors même que le concessionnaire privé percevrait ensuite 100% des péages pendant presque 50 ans !

La réalisation des LGV Tours-Bordeaux, Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Espagne détruirait 8000 hectares de nature et de terres agricoles et produirait des nuisances sonores sur l'équivalent d'un quart de notre département.

coordination-asso-vigilance-LGV@orange.fr               BP3 – 33720 Landiras

Chercher sur le site www.saint-justin.eu

Saint-Justin© 2007 • Charte de bonne conduite• Mise à jour le 24.03.2011

Saint- Justin - LGV - LGV Tours-Bordeaux : Vinci pense boucler le financement