Derniers articles

Avril 2011

Dossiers A65   LGV

Dossier LGV

Relèvement de la TVA

Lgv en Béarn

Les nouveaux horaires

La gare TGV de Lucbardez

SNCF Mobilisation générale

Opposants LGV et censure

La SNCF modernise

700 hommes derrière ce puzzle

Tgv déraillement d'un train

Lgv le tracé optimisé

Trois nouvelles gares

Le tracé de la LGV arrêté

LGV : les 4 tracés à la loupe

Horaires de vos trains

F.G.V., faillite à grande vitesse

Un vrai débat démocratique

LGV, Avocat à grande vitesse

Roquefort soulagée

la LGV en vidéo virtuel

LGV Exigences incompatibles

LGV La défense de la fôret

60 Millions de plus

LGV un pas en avant

LGV et Cantonales

Et si on allait en Bearn

On embauche 1300 personnes

Intercommunale sur les rails

Après l'A65, le dossier des LGV

Tarifs SNCF 2,8% en plus

Qui veut gagner des millions

Tgv tacle d'Alain Rousset

LGV des emplois à la pelle

Brouillage sur le ligne

Toujours plus au Nord

89% de OUI à la LGV

Trafic sur le tracé LGV

La bande des 100 mètres

Les anti-LGV à Agen

Permis de construire

Toujours suprenant, nos élus

Décision historique du Conseil régional

Les Anti LGV même le rail

LGV - Du nouveau au Caloy

le bras de fer entre les élus et la SNCF

Borloo prend le train en marche

Alain Rousset croise le fer

Le bassin orthézien oublié ?

Le tracé des 100 mètres d'Uchacq et Geloux

Geloux Détournement du tracé

Ajustements sur le tracé

TGV tout le monde descend

Tant d'inconnues dans le tracé

Protocole d'accord LGV

Le «pari» a du mal à passer

la LGV voté dans les Landes

Interview Hubert de Mesnil

Détails du tracé Landais

Un train dans un jeu de quilles

Le tracé Landais de la LGV décidé

le fuseau de 1.000 mètres

LUCBARDEZ-ET-BARGUES opposants LGV

Militants anti-LGV dans l'hémicycle

Les élus appellent un médiateur

Gérve des contrôleurs

Faut-il supprimer les TER?

Détails Roquefort - Marsan

La bande des 1000 mètres

Des voix contre les voies

Deux gares nouvelles

les grands travaux

Royal parle de racket

la voie Royal

Gaz à tous les étages

Le TGV déraille

Sarkozy s'en mêle

L'acte de foi

Décrt public

Ouverture obligatoire

La LGV combien ?

Décision partie II

Le projet partie I

Mam et la LGV

L comme LEA

L comme Laka L'est

L comme Liberté ou Lionel

Lionel nous écrit

Train d'opposants

Les limites du plan de relance

Retjons, le maire ...

LGV : Qui va payer?

Entre dans l'ére de la LGV

Le massif landais refuse d'être saigné

15.03.08 Création du dossier

Envoyer nous votre avis sur Saint-Justin.eu

retour

Saint Justin et la ligne LGV - Lgv en Béarn - Le train de l'oubli

Pas question d'être oubliés par la LGV, disent les Béarnais. Retour sur le débat.

 

Les Béarnais ne veulent pas être les oubliés de la LGV (Photo archives TK)
« Les Béarnais ne veulent pas être les oubliés de la LGV (Photo archives TK)  »

La ligne à grande vitesse devrait voir le jour à l'horizon 2020. Un débat public concernant son tronçon sud, de Bordeaux à l'Espagne, est prévu en mars prochain dans le cadre des Grands projets du Sud-Ouest, rappelait en novembre dernier, Bruno de Monvallier, le directeur de Réseau ferré de France (RFF). Tout en précisant qu'un engagement a été pris pour améliorer la desserte ferroviaire vers le Béarn et la Bigorre.

Quelle desserte au juste ? Plusieurs scénarios sont évoqués. « Les principaux sont, d'une part, la création d'une ligne à grande vitesse nouvelle entre Mont-de-Marsan et Pau. D'autre part, la création d'un bout de ligne entre Dax et la voie existante qui relie Orthez et Pau », indique le patron de RFF. Avant d'insister sur le coût supplémentaire que représenterait l'option éventuellement retenue.

Les hypothèses :

Lire, voir la suite Une voie nouvelle partant de la LGV entre Mont-de-Marsan et Dax rejoindrait ...   Lire, voir la suiteen savoir plus ...

Isolés ou reliés ?

Quelques rappels succincts sont nécessaires pour y voir clair. Et faire le point sur les grandes lignes d'un dossier qui continue à nourrir le débat, qui demeure animé en Béarn.

L'état des lieux est le suivant : la ligne ferroviaire entre Pau et Bordeaux, via Facture, Morcenx, Puyoô et Orthez, fait actuellement 233 kilomètres de long. Elle exige un parcours de plus de deux heures.

Si aucun « barreau » ne relie Pau à la LGV, les habitants de cette ville se retrouveront à 260 kilomètres de Bordeaux. La raison de cet écart est simple. En venant de la capitale girondine, la ligne à grande vitesse passera par Captieux pour avoir un débouché vers Toulouse. Puis elle rejoindra Mont-de-Marsan, qui a été la grande oubliée du chemin de fer il y a cent ans. La ligne filera ensuite vers Dax et Bayonne. Exit Pau et sa région qui devront aller chercher la LGV à Dax

Les Béarnais et leurs voisins Bigourdans deviendront-ils « les oubliés du XXIe siècle ? » L'hypothèse est inconcevable. Selon eux, cet isolement serait catastrophique pour l'économie de la région. Qui plus est, il priverait Pau d'une porte rouverte un jour vers l'Espagne, via Canfranc. Reste à savoir pour quel « barreau » plaider. Or, les avis divergent, et le temps presse.

Canfranc, terminus de l'oubli
Extrait du journalMercredi 7 décembre 2011 Par JEAN-JACQUES NICOMETTE

Désacord à Escaudes LGV : Actualité :

Lgv en Béarn - Le train de l'oubli

 

Votre commentaire ici Votre commentaire ici

Envoyer un commentaire sur cet article

Un mail pour Saint-JustinEcrire au webmaster

 

Chercher sur le site www.saint-justin.eu

Saint-Justin© 2007 • Charte de bonne conduite• Mise à jour le 10.12.2011

Saint- Justin - LGV - Lgv en Béarn - Le train de l'oubli