Derniers articles

Avril 2011

Dossiers A65   LGV

Développer Actualités diverses

 

Tourisme - Sorties

Au pays de l'armagnac

L'armagnac en fête 2011

Les sangsues et les grenouilles

Il pleuvra des étoiles

Cuisson à l'étouffée

La vocation et la Base BA118

à pied ou en vélo

La ronflante est de sortie

La poule au pot

Une journée dans la Lande

Vertige de l'Adour

La plage près d'ici

Le Moulin de Poyaller

Arme Nucléaire

à Cheval à Saint-Justin

Lundi de Pentecôte

Malichecq renaît

Merveille des landes

Sur le circuit de Nogaro

Les jardins de Nonères

Sur le rail dans les landes

Le musée nouveau est arrivé

La base BA118 de Mont de Marsan

Les anciennes du Gabardan

Objectif Paysages des Landes

Merveille des Landes

Les grues cendrées

la blanche d'Armagnac

les fêtes de l'Armagnac

Circulation interdite en forêt

les fêtes de Vielle Soubiran

Le jardin des plantes

la FERIA de Douzvielle

le dernier café

Le retour des fossiles

Journée découverte TER

A la découverte de l'or

Opéra aux fenêtres

Ecomusée de l'Armagnac

La base de loisirs du Marsan

Notre Dame des Cyclistes

Exposition de peintures

Centre Jean Rostand

Du Vatican aux Landes

Tourisme à la ferme

Terre d'Armagnac

Sanguinet à l'âge de bronze

L'Armagnac à 700 ans

Distillation de L'Armagnac

Chemin de Saint-Jacques

A english man on the Road

Les Amis de Saint-Jacques

La Romieu

Le jour de la St Jacques

L'a65 conduit à Compostelle

Des trésors menacés

Landaise des amis de Saint-Jacques

St Avit, Une fresque qui fait vibrer

La halte de Cagnotte

Les pèlerins font le chemin

 

Solidarité - Social

Les Restos du coeur inquiets

L'appel d'Olivier Berthe

Chapeau bas

Je vis grâce aux dons

Niches fiscales

Bénévoles malgré la crise

le système nous broie

la faillite politique

De plus en plus pauvres

La précarité énergétique

Déclaration d'élus

Une véritable catastrophe

les raisons de la colère

La crise alimentaire

en dessous de la réalité

13,5% de la population

La révolte des abeilles

Persil lave plus blanc

Les supermarchés et l'emploi

Dignité et considération

Collecte alimentaires

Les émeutes de la faim

3,6 Millions de mal logés

mourir à St-Justin

Olivier Besancenot

Eric CANTONA

La 26eme campagne

la population sensible

le Conseil général voit rouge

Maraude d'été

K.O. debout mais ...

Les enfoirés cambriolés

Emmaus en grêve

les restos du coeur lancent une ...

Collecte dans les supermarchés

Carnaval aux Restos du coeur

925 euros pour les Restos du coeur

CIAS : Poisson d'avril ?

Le bon bilan du CIAS

Les restos donnent de la voix

Tout sur les horaires

Déjeuner avec Adrianna Karembeu

Gabaret dans la discrétion

Les Restos du coeur sont anxieux

La grande collecte

Dépassé par la crise

La précarité (11/2008)

La page des restos

Dossier A65
Le dossier LGV TGV LGV

Saint Justin : Prix du gaz : +5,2% au 1er avril, soit +21% sur un an

La Commission de régulation de l'énergie (CRE) approuve la demande du groupe GDF Suez de relever les tarifs du gaz naturel de 5,2% au 1er Avril.

 

Le PDG de GDF Suez Gérard Mestrallet le 3 mars 2011 à Paris.  (c) Afp
Le PDG de GDF Suez Gérard Mestrallet Photo Afp

La Commission de régulation de l'énergie (CRE) a approuvé, à la demande du groupe GDF Suez, de relever les tarifs du gaz naturel de 5,2% en moyenne au 1er avril, a-t-elle annoncé lundi 28 mars, ce qui porte l'augmentation des prix à 21% sur un an.

La CRE a constaté que le barème proposé par GDF Suez au 1er avril 2011 est conforme à la formule tarifaire de ses coûts d'approvisionnement, indique-t-elle dans un communiqué. Cela "entraînera à partir du 1er avril une hausse moyenne des tarifs de vente de 0,245 centime d'euros par kilowattheure", ajoute-t-elle, soit une hausse moyenne des prix du gaz de 5,2%.

 

Pour les 6,1 millions de consommateurs ayant un chauffage individuel au gaz, la hausse sera de 4,9%, précise la CRE. L'augmentation des prix avait été annoncée dès février par Le Figaro puis confirmée par le ministre de l'Energie Eric Besson le 1er mars.

Augmentation de 61% des prix depuis 2005

Depuis juillet 2005, les tarifs du gaz naturel ont augmenté de 61%. Sur la seule année écoulée, la hausse des prix s'élève à 21%.

88% des 10,7 millions de foyers abonnés au gaz sont assujettis aux tarifs réglementés. Ces tarifs, réévalués en principe tous les trois mois, évoluent en fonction d'une formule mathématique complexe fixée par arrêté ministériel.

Depuis début 2010, ce n'est plus le gouvernement qui propose les hausses ou les baisses de tarifs. C'est le groupe d'énergie GDF Suez, détenu à 35% par l'Etat, qui en prend l'initiative. La CRE vérifie ensuite que les mouvements tarifaires réclamés par l'ex-Gaz de France sont conformes à la formule de calcul des prix, qui est censée refléter l'évolution du coût du gaz importé par la France.

Surproduction mondiale compensée par la révision des contrats

Les tarifs sont ainsi indexés sur l'évolution du taux de change euro/dollar, les cours du fioul et les cours du pétrole brut.

La formule de calcul prend en compte depuis cette année les "prix du gaz naturel coté aux Pays-Bas". Sans l'introduction de cette nouveauté, "l'ancienne formule aurait donné une hausse de 6,5%", précise la CRE. Les cours du gaz ont en effet fortement baissé sur les Bourses de l'énergie ces dernières années, en raison d'une surproduction mondiale.

Pour tenir compte de cette situation nouvelle, les gros acheteurs de gaz, tels que GDF Suez, ont négocié une révision de leurs contrats avec leurs principaux fournisseurs, tels que le norvégien Statoil, le russe Gazprom ou l'algérien Sonatrach. Ces contrats fixés pour 20 ans indexaient en effet le prix du gaz sur les cours du baril de pétrole, qui est actuellement défavorable aux acheteurs.

La France importe 98% du gaz naturel qu'elle consomme.

Mots-clés : gaz, prix, GDF Suez, Commission de régulation de l'énergie, Bourses de l'énergie
Info nouvel obs afp 28/03/11 16:11 Nouvelobs.com avec AFP

 

Actualité  :

Prix du gaz : +5,2% au 1er avril, soit +21% sur un an

 

Votre avis publier ici Votre commentaire ici

Envoyer un commentaire à publier ici

Ecrire au webmasterEcrire au webmaster

le président et le pouvoir d'achat

Nouvelle augmentation, je serai le président du pouvoir d'achat

Maintes français dans leurs terroirs accrochés tennaient en leurs becs des services publics.

Maître Bruxelles par l'argent alléché lui teint à peu près ce langage.

Que vous me semblez beaux dans vos emplois protégés, votez pour moi, je serai le garant de votre pouvoir d'achat.

Après ces maux, le consommateur s'interrogea : Quand est ce que ça s'arrêtera.

Sachez mon bon ami que le privatisseur vit au dépend de celui qui lui donne son argent.

Jean de la source

 

Chercher sur le site www.saint-justin.eu

Saint-Justin© 2007 • Charte de bonne conduite• Mise à jour le 29.03.2011

Saint- Justin -  Prix du gaz : +5,2% au 1er avril, soit +21% sur un an