Derniers articles

Avril 2011

Dossiers A65   LGV

Développer Actualités diverses

 

Tourisme - Sorties

Au pays de l'armagnac

L'armagnac en fête 2011

Les sangsues et les grenouilles

Il pleuvra des étoiles

Cuisson à l'étouffée

La vocation et la Base BA118

à pied ou en vélo

La ronflante est de sortie

La poule au pot

Une journée dans la Lande

Vertige de l'Adour

La plage près d'ici

Le Moulin de Poyaller

Arme Nucléaire

à Cheval à Saint-Justin

Lundi de Pentecôte

Malichecq renaît

Merveille des landes

Sur le circuit de Nogaro

Les jardins de Nonères

Sur le rail dans les landes

Le musée nouveau est arrivé

La base BA118 de Mont de Marsan

Les anciennes du Gabardan

Objectif Paysages des Landes

Merveille des Landes

Les grues cendrées

la blanche d'Armagnac

les fêtes de l'Armagnac

Circulation interdite en forêt

les fêtes de Vielle Soubiran

Le jardin des plantes

la FERIA de Douzvielle

le dernier café

Le retour des fossiles

Journée découverte TER

A la découverte de l'or

Opéra aux fenêtres

Ecomusée de l'Armagnac

La base de loisirs du Marsan

Notre Dame des Cyclistes

Exposition de peintures

Centre Jean Rostand

Du Vatican aux Landes

Tourisme à la ferme

Terre d'Armagnac

Sanguinet à l'âge de bronze

L'Armagnac à 700 ans

Distillation de L'Armagnac

Chemin de Saint-Jacques

A english man on the Road

Les Amis de Saint-Jacques

La Romieu

Le jour de la St Jacques

L'a65 conduit à Compostelle

Des trésors menacés

Landaise des amis de Saint-Jacques

St Avit, Une fresque qui fait vibrer

La halte de Cagnotte

Les pèlerins font le chemin

 

Solidarité - Social

Les Restos du coeur inquiets

L'appel d'Olivier Berthe

Chapeau bas

Je vis grâce aux dons

Niches fiscales

Bénévoles malgré la crise

le système nous broie

la faillite politique

De plus en plus pauvres

La précarité énergétique

Déclaration d'élus

Une véritable catastrophe

les raisons de la colère

La crise alimentaire

en dessous de la réalité

13,5% de la population

La révolte des abeilles

Persil lave plus blanc

Les supermarchés et l'emploi

Dignité et considération

Collecte alimentaires

Les émeutes de la faim

3,6 Millions de mal logés

mourir à St-Justin

Olivier Besancenot

Eric CANTONA

La 26eme campagne

la population sensible

le Conseil général voit rouge

Maraude d'été

K.O. debout mais ...

Les enfoirés cambriolés

Emmaus en grêve

les restos du coeur lancent une ...

Collecte dans les supermarchés

Carnaval aux Restos du coeur

925 euros pour les Restos du coeur

CIAS : Poisson d'avril ?

Le bon bilan du CIAS

Les restos donnent de la voix

Tout sur les horaires

Déjeuner avec Adrianna Karembeu

Gabaret dans la discrétion

Les Restos du coeur sont anxieux

La grande collecte

Dépassé par la crise

La précarité (11/2008)

La page des restos

Dossier A65
Le dossier LGV TGV LGV

Saint Justin : Le scandale de la téléphonie mobile

La téléphonie mobile toujours source d'inquiétude.

 

 Marc Cendrier s'adresse à une soixantaine d'auditeurs.  PHOTO M. D.
Marc Cendrier s'adresse à une soixantaine d'auditeurs. PHOTO M. D.

« Et si la téléphonie mobile devenait un scandale sanitaire ? »

La question est posée par Marc Cendrier, dirigeant de l'association Les Robins des toits.

Il animait, samedi 12 février, une réflexion à l'invitation du Collectif Maas vie et progrès qui a été créé, voici quelques semaines, pour s'opposer à l'installation dans le quartier d'un pylône-relais portant des antennes de téléphonie mobile.

Sondage ORANGE

 

Marc Cendrier a abordé plusieurs problèmes. D'abord, faisant état d'expériences en Toscane et en Espagne, la nécessité de fixer un seuil maximal d'exposition et de le faire respecter. Ensuite, informer la population et appuyer ses actions civiques, administratives et judiciaires. Ainsi, depuis trois ans, des médecins dénoncent la nocivité des antennes et les tribunaux multiplient les condamnations des opérateurs.

L'exposé portait également sur les différents composants de plus en plus nocifs de la « famille téléphone mobile » : bande-fréquence son, bande-fréquence images, Wi Fi, boîtes d'accès à l'Internet, téléphones sans fil « très dangereux », appareils à oreillette, appareils d'écoute des bébés… Suivait un cours de physiologie sur les interférences entre les rythmes naturels continus du cerveau et les impulsions électromagnétiques violentes qui l'attaquent.

Plus de téléphone à l'école

Le Parlement a voté la loi du 12 juillet 2010 interdisant le téléphone portable dans les établissements scolaires. Les décrets d'application n'ont pas encore été pris. De son côté, le Conseil d'État a précisé que le principe de précaution s'applique à la téléphonie mobile.

Marc Cendrier a énuméré plusieurs effets, possibles selon lui, des agressions électromagnétiques sur la santé : attaques contre le rythme cardiaque et ceux du sommeil, dépression pouvant conduire au suicide, perturbations de la nutrition et de la respiration, eczéma, perturbations de l'ADN pouvant entraîner des cancers de la thyroïde et du pancréas et des leucémies, crises d'épilepsie, interruptions de grossesse, phobies…

Les plus dangereux

Dans l'équipement domestique, les appareils les plus dangereux sont les socles des téléphones sans fil, les fours à micro-ondes (il faut rester à plus d'1,50 m) et les plaques à induction de chauffage. Quant aux téléphones portables, il est recommandé de ne pas les utiliser durant plus de 6 minutes d'affilée et de ne pas s'en servir dans des enceintes métalliques (ascenseurs, voitures, cars, trains).

Marc Cendrier a conclu par un appel : « À côté du pouvoir financier et du pouvoir médiatique, on assiste à l'émergence du pouvoir citoyen de gens qui s'informent, se réunissent, agissent. Les opérateurs plient. »

La rencontre avait été ouverte par Pierre Boulay présentant l'objectif du Collectif Maas Vie et progrès : éviter de porter atteinte à la santé, de dévaloriser les biens immobiliers et de défigurer le paysage et l'environnement, tout en favorisant un progrès durable et raisonnable. Et Peggy Kançal, conseillère régionale d'Aquitaine, avait noté : « On ne peut pas rester insensible aux questions de santé publique. »

 

Extrait du Journal le Sud Ouest23 février 2011 06h00 | Par Michel Décla

 

Actualité  :

Le scandale de la téléphonie mobile

 

Votre avis publier ici Votre commentaire ici

Envoyer un commentaire à publier ici

Ecrire au webmasterEcrire au webmaster

Saint-Justin privé d'Orange depuis le 17 décembre

Pour résoudre le problème des néfastes ont a donc décidé de faire déplacer les antennes du pylône pour les mettrent aux dessus de la tête d'autres riverains. Cliquez pour voir ...La mise hors service du pylone du stade et son démontage programmé a plongé les abonnés d'ORANGE dans le silence téléphonique.

lire en savoir plus

 

France télécom à identifié le problème

Reste maintenant à trouver le responsable et a déterminer qui va payer pour le résoudre.

Selon un source France télecom Orange (non officielle) le problème vient de l'antenne elle même et non de l'équipement local.

Il suffit donc de monter sur la tour pour la changer ou la réparer ... mais il faut pour se faire déplacer une grue avec une nacelle ...

Qui va payer ?

L'incapacité d'Orange est un scandale

Bien sûr que personne n'a envie d'avoir un émetteur à côté de chez lui. Dans de nombreuses villes, les antennes trop proches de lieux très fréquentés (écoles) ont été déplacées. Il doit bien y avoir une raison ou au moins une incertitude.


Je comprends les nouveaux habitants du quartier du stade: à leur place, je ferais pareil. Forcément, du côté de la tour des pompiers, les riverains se font plus rares...
Le scandale est l'incapacité d'Orange à rétablir la couverture réseau au centre de Saint Justin!

Normand

Chercher sur le site www.saint-justin.eu

Saint-Justin© 2007 • Charte de bonne conduite• Mise à jour le 01.03.2011

Saint- Justin -  Le scandale de la téléphonie mobile