Derniers articles

Avril 2011

Dossiers A65   LGV

réduire Actualités diverses

le Marsan à l'horizon 2030

La zone euro

Sortir de l'euro

Replanter de d'avoine

Les maires en panne

Notre compétence première

l'inflation + 2,1%

Qui va payer ?

Victoire pour Ikea

C'est l'Atlantide sud. . .

Non à Atlantisud

Peur sur la ville

Les projets Atlantisud, Ikea

les Mirages F1 rentrent de Libye

Portrait Valérie Cohou

Démographie en aquitaine

Bascule vers la TNT

Saint-Luc le grand truc

Mort à Saint-Justin

Les mariages forcés

Moules frites

Taxés plus pour payer plus

Optimiste pour les Landes

la route de la transhumance

Coup de gueule du 11 septembre

La révolte des abeilles

Les palombières en effervecences

Piqures de guêpe, frelons, abeille

Un nid de frelons asiatiques

Nouveaux arrêtés préfectoraux

Une vie après la mort

le canard se cuisine

Prison pour Jean-Marc Boine

30% d'avions en plus

Malaise et suicide à ONF

les fêtes de Douzvielle

Mourrir pour la forêt des Landes

Nettoyer la fôret

Gaz plus 20% en un an

Les gentils et les méchants

Supermarché menacé

Plus de radars mobiles

Cassé par le conseil d'état

Un corps dans la Douze

Justice sociale

Covoiturage

Caprice du ciel

Un primtemps trés sec

Supermarché recalé

Le Grand Moun

Accident de poids lourd

La fable du gaz et du ..

Le nématode menace la forêt

Passage à la TNT

Mystère de l'empoisonneur

Les anciennes du Gabardan

Elections cantonales

Menace sur le stade Montois

Accident de poids lourd

L'incapacité est un scandale

Intercommunale sur les rails

Entente sur les prix

Ramassage scolaire

Résilier Orange

Téléphone Orange

Un supermarché de trop

Contribution économique territoriale

Tractations sous la table

PLU & Supermarché

PLUIE de recours

Le loto de pôle emploi

On extermine les chats

1500 euros pour Klaus

Peur à Saint-Justin

Nouveaux radars automatiques

Pas de pénurie Landaise

La fôret Landaise

La guerre des chiffres

Stations fermées

Pénurie de carburant

Réforme des retraites

Stop, sens interdit

Visite de la ferme"

Deux supermarchés !!

500.000 Euros pour la salle

scolytes La double peine

Incendie dans les landes, 167ha

Feu vert pour hypermarché

Méchoui de sanglier

Risque d'incendies

Electricité 4% d'augmentation

Augemntation substancielle de

la Taxe d'habitation

la FERIA de Douzvielle

scolytes Le fléau

Hypermarché, les travaux ont c..

La maquette du Cora

Inquiètude dans le bourg

Storim VS Leclerc

Nouveau commerce

budgets municipaux à revoter

Budgets insincères

Le programme de la foire

Deux Maisons Médicales

Y a t'il diffamation ?

Un pavé dans la vitrine

Alerte météo 30 Mars

Au bonheur des dames

Budget "prudent et raisonné"

Tous les résultats second tour

Régionales 2010 second tour

Régionales 2010 1er tour

Saint-Justin au féminin

Un an et toutes ses dents

Esprit du service public

Danger de mort

Organisateurs de loto poursuivis

Agression à Saint-Justin

Distributeur de billets

L'état de la voirie

Trottoir et mâchoire brisée

Le conducteur décède

Taxes locales à la hausse

Taxe professionnelle

Défibrilateur c'est quoi ?

La Poste devient une S.A.

La Bastide d'Armagnac

Pharmacies dans le rouges

Journée TER découverte

Marché Nocturne

La guerre de 100 ans

Vide greniers

Les CHEMINART Font étape

Le club de l'Âge d'or redémarre

Roquefort

Gaz à tous les étages

Gabaret

Les élus votent 14 non 1 oui

Marché de producteurs

Le marché du dimanche

La Maison de la santé est ouverte

 

Tourisme - Sorties

Au pays de l'armagnac

L'armagnac en fête 2011

Les sangsues et les grenouilles

Il pleuvra des étoiles

Cuisson à l'étouffée

La vocation et la Base BA118

à pied ou en vélo

La ronflante est de sortie

La poule au pot

Une journée dans la Lande

Vertige de l'Adour

La plage près d'ici

Le Moulin de Poyaller

Arme Nucléaire

à Cheval à Saint-Justin

Lundi de Pentecôte

Malichecq renaît

Merveille des landes

Sur le circuit de Nogaro

Les jardins de Nonères

Sur le rail dans les landes

Le musée nouveau est arrivé

La base BA118 de Mont de Marsan

Les anciennes du Gabardan

Objectif Paysages des Landes

Merveille des Landes

Les grues cendrées

la blanche d'Armagnac

les fêtes de l'Armagnac

Circulation interdite en forêt

les fêtes de Vielle Soubiran

Le jardin des plantes

la FERIA de Douzvielle

le dernier café

Le retour des fossiles

Journée découverte TER

A la découverte de l'or

Opéra aux fenêtres

Ecomusée de l'Armagnac

La base de loisirs du Marsan

Notre Dame des Cyclistes

Exposition de peintures

Centre Jean Rostand

Du Vatican aux Landes

Tourisme à la ferme

Terre d'Armagnac

Sanguinet à l'âge de bronze

L'Armagnac à 700 ans

Distillation de L'Armagnac

Chemin de Saint-Jacques

A english man on the Road

Les Amis de Saint-Jacques

La Romieu

Le jour de la St Jacques

L'a65 conduit à Compostelle

Des trésors menacés

Landaise des amis de Saint-Jacques

St Avit, Une fresque qui fait vibrer

La halte de Cagnotte

Les pèlerins font le chemin

 

Solidarité - Social

Les Restos du coeur inquiets

L'appel d'Olivier Berthe

Chapeau bas

Je vis grâce aux dons

Niches fiscales

Bénévoles malgré la crise

le système nous broie

la faillite politique

De plus en plus pauvres

La précarité énergétique

Déclaration d'élus

Une véritable catastrophe

les raisons de la colère

La crise alimentaire

en dessous de la réalité

13,5% de la population

La révolte des abeilles

Persil lave plus blanc

Les supermarchés et l'emploi

Dignité et considération

Collecte alimentaires

Les émeutes de la faim

3,6 Millions de mal logés

mourir à St-Justin

Olivier Besancenot

Eric CANTONA

La 26eme campagne

la population sensible

le Conseil général voit rouge

Maraude d'été

K.O. debout mais ...

Les enfoirés cambriolés

Emmaus en grêve

les restos du coeur lancent une ...

Collecte dans les supermarchés

Carnaval aux Restos du coeur

925 euros pour les Restos du coeur

CIAS : Poisson d'avril ?

Le bon bilan du CIAS

Les restos donnent de la voix

Tout sur les horaires

Déjeuner avec Adrianna Karembeu

Gabaret dans la discrétion

Les Restos du coeur sont anxieux

La grande collecte

Dépassé par la crise

La précarité (11/2008)

La page des restos

Dossier A65

Saint Justin : La Storim (Cora) déballe son projet tout ficelé

Réunis hier matin autour d'Henri Fouillade et devant les élus de Cap de Gascogne, tous les acteurs du projet Storim programment le début des travaux fin 2010.

 

La maquette du projet de la STORIM
Deux ronds-points pour fluidifier à l'arrière plus un franchissement aérien du rond-point nord au-dessus de la RD 933S : avec 15 millions d'euros de travaux, il n'y a pas que les 38 000 m2 de surfaces commerciales qui font marquer des points au dossier Storim. reproduction photo «sud-ouest»

Il a fallu attendre la fin de la réunion pour l'entendre le dire. Mais Henri Fouillade a usé de toute sa faconde aveyronnaise pour conclure son face-à-face d'une heure avec les élus de la communauté de communes de Cap de Gascogne. « On se plaît beaucoup dans les Landes. Tant pis si certains préféreraient ne pas nous y voir, mais je crois qu'on est là pour un bon moment. »

Le message est plus bien plus que subliminal et la concurrence l'aura compris(LireStorim VS Leclerq) : le projet Storim a connu hier un épisode décisif. Renforcé par les déclarations tout sauf innocentes de Pierre-Noël Ithurralde, maire motivé du village de Haut-Mauco, qui va accueillir les presque 38 000 m2 de surfaces commerciales de ce beau joujou qui attire tant de commentaires.

 

« La révision simplifiée du PLU (Plan local d'urbanisme) est terminée ; le commissaire enquêteur a rendu sa copie. Elle sera mise au vote jeudi prochain en conseil municipal. Le dossier a été déposé devant la CDAC (commission départementale d'aménagement commercial) qui doit se réunir en août. Restera à déposer les permis de construire qui seront instruits rapidement. Tout est dans les temps. À ce stade, tout le monde ne peut pas en dire autant. »

Dossier déposé le 7 juillet

Jusque-là, il n'avait jamais été question d'autre chose que de présenter, schémas, chiffres précis et photos montages à l'appui, l'avancement des travaux. Mais il fallait bien que vienne sur le tapis la « concurrence », ce fameux projet Leclerc, voisin de quelques centaines de mètres à vol d'oiseau. Henri Fouillade n'élude plus, il torée.(Lire Storim VS Leclerq) « Nous sommes restés muets mais nous n'avons jamais rien caché. Simplement, nous, nous parlons une fois notre projet bouclé et déposé (ndlr : depuis le 7 juillet en préfecture). On sait ce qu'on a à faire, on est des grands garçons. On a voulu respecter les règles en prenant notre temps, on n'a rien à dire sur ce que font les autres. Le soleil se lève pour tout le monde, comme on dit chez moi. Il doit briller pour tous… »

Logo CORAC'est qu'en présence de MM. Colombani et Chateau, respectivement représentants des hypermarchés Cora et du géant Maïsadour, la maquette a de l'allure.

Pas de noms d'enseignes dévoilées, mais l'assurance donnée que « 98 % de la galerie marchande et 99 % de la surface extérieure ont déjà trouvé preneurs. »

Dans le détail et pour rappel, 4 500 m2 pour la galerie (40 enseignes) et presque 20 000 m2 pour les 20 enseignes de l'extérieur (4 800 pour l'équipement de la personne, 11 000 pour l'équipement de la maison et 3 600 pour les loisirs culturels), c'est a priori dire combien les franchisés contactés ont mordu à l'hameçon. Avec cela, Cora et ses 8 500 m2 ne tentent pas pour rien « une avancée historique dans le Sud-Ouest ». Et la jardinerie Maïsadour sur un peu plus de 5 000 m2, sera « la plus grande du groupe à ce jour ». Sans oublier une cafétéria sur 950 m2, un hôtel (Akena) de 60 chambres et quelques surprises…

710 emplois directs créés ?

Bluff ? Tout cela, on en avait déjà plus qu'entendu parler. La vraie nouveauté du jour tient donc dans le timing annoncé de façon plus absolue : début des travaux fin 2010 et ivraison au premier semestre 2012, « plutôt vers mars, pour que nos clients proposent leur collection été », annonce sans plaisanter Henri Fouillade.

C'est que le meneur de revue a une autre cartouche : les conditions réclamées par « les institutions concernées » ont été remplies. 15 millions d'euros de travaux pris en charge par le promoteur pour reprofiler les voies existantes et créer l'infrastructure adaptée (et réclamée donc) : un passage enjambant la RD 933S au niveau du rond-point nord. « On a fait ce qu'on avait à faire. »

Et même avec du zèle, puisque dans un autre registre 23 500 m2 de panneaux photovoltaïques recouvriront les locaux construits pour « économiser le rejet de 311 tonnes de CO2 par an. » Et alléger la note d'électricité au maximum.

Avec cela, Jean-Pierre Dalm, président heureux de Cap de Gascogne, peut s'enflammer. « C'est un jour historique. Ce projet est tellement attendu par les citoyens. » Surtout si les 710 emplois directs promis et le petit millier espéré, avec ceux plus indirects, sont bien là à l'arrivée. « Ce que l'on a dit jusque-là, on l'a fait. Ce que l'on dit aujourd'hui, on le fera. » Et là, c'est dit sans rigoler.

Extrait du Sud Ouest 13 juillet 2010 06h00 | Par jean-pierre dorian

 

Saint-Justin on Facebook

Actualité  :

La Storim (Cora) déballe son projet tout ficelé

 

Votre avis publier ici Votre commentaire ici

Envoyer un commentaire à publier ici

Ecrire au webmasterEcrire au webmaster

 

Pas de cinéma, d'autres projets

A priori, la question est réglée : « Par respect pour un engagement pris avec la mairie de Mont-de-Marsan, le multiplex cinéma que nous avions un temps prévu dans le projet n'y figure plus. Si Michel Romanello doit faire un multiplex, il le fera en centre-ville. »

Cela n'avait jamais aussi clairement été annoncé. Mais un projet chasse l'autre : dans un deuxième temps, la Storim annonce « une grande enseigne du bricolage désireuse de s'implanter sur 10 000 m2. » Surtout, l'avenir continue de se décliner. « Nous avons encore 15 ha sur l'actuel site, derrière la voie ferrée et quelques demandes, notamment pour construire des bureaux », explique ainsi Henri Fouillade.

Mais l'entrepreneur va plus loin, c'est le cas de le dire : « Le futur, il ne faut pas se cacher les choses, c'est de passer de l'autre côté de la route, à Benquet pour être clair. J'y verrai bien des zones dédiées, avec par exemple des concessionnaires autos qui se regrouperaient-là. Je l'ai déjà vu ailleurs. »

Sur le même sujet

Inquiètude dans le bourg

Storim VS Leclerq

Un pavé dans la vitrine

l'intermarché et sa station service

Taxes locales à la hausse

Les économies sur le toit

 

Chercher sur le site www.saint-justin.eu

Saint-Justin© 2007 • Charte de bonne conduite• Mise à jour le 13.07.2010

Saint- Justin -  La Storim (Cora) déballe son projet tout ficelé