Derniers articles

Avril 2011

Dossiers A65   LGV

Développer Actualités diverses

 

Tourisme - Sorties

Au pays de l'armagnac

L'armagnac en fête 2011

Les sangsues et les grenouilles

Il pleuvra des étoiles

Cuisson à l'étouffée

La vocation et la Base BA118

à pied ou en vélo

La ronflante est de sortie

La poule au pot

Une journée dans la Lande

Vertige de l'Adour

La plage près d'ici

Le Moulin de Poyaller

Arme Nucléaire

à Cheval à Saint-Justin

Lundi de Pentecôte

Malichecq renaît

Merveille des landes

Sur le circuit de Nogaro

Les jardins de Nonères

Sur le rail dans les landes

Le musée nouveau est arrivé

La base BA118 de Mont de Marsan

Les anciennes du Gabardan

Objectif Paysages des Landes

Merveille des Landes

Les grues cendrées

la blanche d'Armagnac

les fêtes de l'Armagnac

Circulation interdite en forêt

les fêtes de Vielle Soubiran

Le jardin des plantes

la FERIA de Douzvielle

le dernier café

Le retour des fossiles

Journée découverte TER

A la découverte de l'or

Opéra aux fenêtres

Ecomusée de l'Armagnac

La base de loisirs du Marsan

Notre Dame des Cyclistes

Exposition de peintures

Centre Jean Rostand

Du Vatican aux Landes

Tourisme à la ferme

Terre d'Armagnac

Sanguinet à l'âge de bronze

L'Armagnac à 700 ans

Distillation de L'Armagnac

Chemin de Saint-Jacques

A english man on the Road

Les Amis de Saint-Jacques

La Romieu

Le jour de la St Jacques

L'a65 conduit à Compostelle

Des trésors menacés

Landaise des amis de Saint-Jacques

St Avit, Une fresque qui fait vibrer

La halte de Cagnotte

Les pèlerins font le chemin

 

Solidarité - Social

Les Restos du coeur inquiets

L'appel d'Olivier Berthe

Chapeau bas

Je vis grâce aux dons

Niches fiscales

Bénévoles malgré la crise

le système nous broie

la faillite politique

De plus en plus pauvres

La précarité énergétique

Déclaration d'élus

Une véritable catastrophe

les raisons de la colère

La crise alimentaire

en dessous de la réalité

13,5% de la population

La révolte des abeilles

Persil lave plus blanc

Les supermarchés et l'emploi

Dignité et considération

Collecte alimentaires

Les émeutes de la faim

3,6 Millions de mal logés

mourir à St-Justin

Olivier Besancenot

Eric CANTONA

La 26eme campagne

la population sensible

le Conseil général voit rouge

Maraude d'été

K.O. debout mais ...

Les enfoirés cambriolés

Emmaus en grêve

les restos du coeur lancent une ...

Collecte dans les supermarchés

Carnaval aux Restos du coeur

925 euros pour les Restos du coeur

CIAS : Poisson d'avril ?

Le bon bilan du CIAS

Les restos donnent de la voix

Tout sur les horaires

Déjeuner avec Adrianna Karembeu

Gabaret dans la discrétion

Les Restos du coeur sont anxieux

La grande collecte

Dépassé par la crise

La précarité (11/2008)

La page des restos

Dossier A65
Le dossier LGV TGV LGV

Saint Justin : Les gentils et les méchants

Sur fond de hausse des vitesses constatées, les appareils fixes seront couplés avec des pédagogiques

 

 18 radars flashent dans les Landes. Les 19e et 20e fonctionneront à Trensacq.  photo archives « sud ouest »
18 radars flashent dans les Landes. Les 19e et 20e fonctionneront à Trensacq. photo archives « sud ouest »

Les Landes comptent 18 radars fixes, quelques mobiles qui par définition vont et viennent, et puis les trois petits nouveaux, ceux qui fonctionnent avec les feux tricolores comme à Mont-de-Marsan et Dax. Des radars qui depuis deux ans font apparaître une hausse généralisée des vitesses.

C'est le devenir des appareils fixes qui intéresse les automobilistes depuis que le gouvernement a annoncé toute une série de mesures destinées à diminuer l'insécurité routière.

 

Infractions, radars fixes

Lire, voir la suite

Les radars les plus rentables ...   Lire, voir la suiteVoir la liste ...

Quelques négociations, réunions et assouplissements plus loin, il a été décidé ici comme ailleurs que si les panneaux annonçant les radars fixes sont enlevés, ils devront être remplacés, au préalable ou au pire simultanément, par des radars pédagogiques qui annoncent en couleurs la vitesse de l'automobile flashé. En vert, s'il est en deçà de la vitesse limite autorisée, en rouge, s'il est au-delà. Des messages de prudence s'afficheront si l'excès de vitesse est supérieur à 20 km/h à celle permise.

Les radars sur la RD 834, installés à Saint-Paul-lès-Dax et Mées, sont exclus de ce dispositif. Raison avancée par les services de l'État : « La taille des afficheurs disponibles n'est pas compatible avec la vitesse de circulation (110 km/h). » Le préfet, Evence Richard, précise : « Les radars pédagogiques seront implantés en fonction des possibilités d'alimentation électrique et donc pas forcément à l'emplacement des panneaux de signalement actuels. »

Ce principe acquis, quel sera le calendrier d'installation ? Les nouveaux radars de Trensacq (sur la RN 134, un dans chaque sens) seront traités en priorité. Positionnés il y a quelques semaines, ils ne seront mis en service qu'après avoir été couplés à un radar pédagogique.

Suivront ensuite, et dans cet ordre, Retjons, Lubbon, Laglorieuse, Mimbaste, Sanguinet, Saint-Gein, Lacquy, Labenne, Habas et Biscarrosse. 25 radars pédagogiques ont été commandés mais les dates de livraison ne sont pas connues. « Tout le monde en commande en même temps. On va les rercevoir au coup par coup », détaille le préfet.

90 % des flashs sur la RN 10

Restera le cas particulier des radars de la RN 10. Le passage aux normes autoroutières modifie la donne. Durant les travaux qui vont débuter au mois de septembre, les actuels radars seront remplacés par des radars semi-mobiles, dits de chantier. Double avantage : ils n'ont besoin pour fonctionner ni de raccordement électrique, ni de personnel.

Il faut savoir que les radars de la RN 10 (à Saugnacq-et-Muret, Labouheyre et Magescq) sont les plus lucratifs des Landes et même d'Aquitaine (avec ceux de l'agglomération bordelaise). C'est sur cet axe que sont comptabilisés 90 % des flashs faits par les radars fixes et 76 % du total (fixes et mobiles cumulés).

Tant qu'à y être, voici quelques nouvelles des radars couplés aux feux tricolores, dans le jargon « systèmes de détection automatique de franchissement de feux rouges ». Implantés en janvier 2010, ils relèvent mensuellement 330 infractions. Mont-de-Marsan en compte deux, à l'angle de l'avenue Mendès France et de la rue du Péglé, ainsi qu'à l'intersection entre la route du Houga et la rue des Couturelles. Dax en a un, au croisement de la route de Tercis et de l'avenue Nungesser-et-Coli.

« 25 radars pédagogiques ont été commandés mais les dates de livraison ne sont pas connues »

.Placez ici le contenu de class "moteur"
Extrait du Journal le Sud Ouest27 juin 2011 06h00 | Par jean-François renaut

 

Actualité  :

Les gentils et les méchants

 

Votre avis publier ici Votre commentaire ici

Envoyer un commentaire à publier ici

Ecrire au webmasterEcrire au webmaster

Au dessus de 110 km/h pas de pédagogie

Au dessu de 100Km/h les panneaux pédagogique sont devenus illisibles ... les radars les plus rentables sont donc tranquilles

C'est donc la ou les accidents sont les plus meutriers et ou l'argent rentre à flot que la pédagogie n'a pas d'utilité pour le législateur, qui comme chacun le sait, en vertu de la séparation des pouvoirs n'a aucun lien avec le répréssif.

Les panneaux lumineux d'autoroute sont donc considérés par ceux la même qui les installent comme illisibles au dessus de 100 Km/h.

Chercher l'erreur.

Chercher sur le site www.saint-justin.eu

Saint-Justin© 2007 • Charte de bonne conduite• Mise à jour le 06.07.2011

Saint- Justin -  Les gentils et les méchants