Derniers articles

Avril 2011

Dossiers A65   LGV

Développer Actualités diverses

 

Tourisme - Sorties

Au pays de l'armagnac

L'armagnac en fête 2011

Les sangsues et les grenouilles

Il pleuvra des étoiles

Cuisson à l'étouffée

La vocation et la Base BA118

à pied ou en vélo

La ronflante est de sortie

La poule au pot

Une journée dans la Lande

Vertige de l'Adour

La plage près d'ici

Le Moulin de Poyaller

Arme Nucléaire

à Cheval à Saint-Justin

Lundi de Pentecôte

Malichecq renaît

Merveille des landes

Sur le circuit de Nogaro

Les jardins de Nonères

Sur le rail dans les landes

Le musée nouveau est arrivé

La base BA118 de Mont de Marsan

Les anciennes du Gabardan

Objectif Paysages des Landes

Merveille des Landes

Les grues cendrées

la blanche d'Armagnac

les fêtes de l'Armagnac

Circulation interdite en forêt

les fêtes de Vielle Soubiran

Le jardin des plantes

la FERIA de Douzvielle

le dernier café

Le retour des fossiles

Journée découverte TER

A la découverte de l'or

Opéra aux fenêtres

Ecomusée de l'Armagnac

La base de loisirs du Marsan

Notre Dame des Cyclistes

Exposition de peintures

Centre Jean Rostand

Du Vatican aux Landes

Tourisme à la ferme

Terre d'Armagnac

Sanguinet à l'âge de bronze

L'Armagnac à 700 ans

Distillation de L'Armagnac

Chemin de Saint-Jacques

A english man on the Road

Les Amis de Saint-Jacques

La Romieu

Le jour de la St Jacques

L'a65 conduit à Compostelle

Des trésors menacés

Landaise des amis de Saint-Jacques

St Avit, Une fresque qui fait vibrer

La halte de Cagnotte

Les pèlerins font le chemin

 

Solidarité - Social

Les Restos du coeur inquiets

L'appel d'Olivier Berthe

Chapeau bas

Je vis grâce aux dons

Niches fiscales

Bénévoles malgré la crise

le système nous broie

la faillite politique

De plus en plus pauvres

La précarité énergétique

Déclaration d'élus

Une véritable catastrophe

les raisons de la colère

La crise alimentaire

en dessous de la réalité

13,5% de la population

La révolte des abeilles

Persil lave plus blanc

Les supermarchés et l'emploi

Dignité et considération

Collecte alimentaires

Les émeutes de la faim

3,6 Millions de mal logés

mourir à St-Justin

Olivier Besancenot

Eric CANTONA

La 26eme campagne

la population sensible

le Conseil général voit rouge

Maraude d'été

K.O. debout mais ...

Les enfoirés cambriolés

Emmaus en grêve

les restos du coeur lancent une ...

Collecte dans les supermarchés

Carnaval aux Restos du coeur

925 euros pour les Restos du coeur

CIAS : Poisson d'avril ?

Le bon bilan du CIAS

Les restos donnent de la voix

Tout sur les horaires

Déjeuner avec Adrianna Karembeu

Gabaret dans la discrétion

Les Restos du coeur sont anxieux

La grande collecte

Dépassé par la crise

La précarité (11/2008)

La page des restos

Dossier A65
Le dossier LGV TGV LGV

Saint Justin : 3 mois avec sursis pour homicide involontaire

Le chauffeur routier landais avait provoqué un accident qui avait coûté la vie à deux personnes âgées du Lot-et-Garonne à Saint-Justin en janvier 2010.

 

 Le 21 janvier 2010, le choc violent avait causé la mort de deux personnes.  phoro archives pascal bats
Le 21 janvier 2010, le choc violent avait causé la mort de deux personnes. photo archives pascal bats

Il y avait un épais brouillard ce matin-là sur la RD 933 peu avant Saint-Justin. Les seules conditions météorologiques suffisent-elles à expliquer le tragique accident de la route qui a coûté la vie à deux personnes âgées ce 21 janvier 2010 ? Non, a estimé hier le tribunal correctionnel de Mont-de-Marsan qui a condamné un chauffeur routier landais à trois mois de prison avec sursis pour homicide involontaire.

Le couple, qui résidait dans le Lot-et-Garonne, partait en vacances au Portugal. Il roulait depuis moins d'une heure. Il était 7 h 15. Sur la chaussée, un ensemble routier effectue un demi-tour et entame une manœuvre de marche arrière vers la zone de stockage de bois rond où il doit charger sa cargaison.

 

Le choc est violent. La voiture percute le camion et va s'encastrer sous la remorque. Le conducteur, âgé de 73 ans, est tué sur le coup, décapité. Sa femme, polytraumatisée et âgée de 68 ans, transportée dans un état très critique à l'hôpital Pellegrin à Bordeaux, décédera des suites de ses blessures.

À la barre, le chauffeur routier a maintenu avoir allumé ses warnings et avoir seulement aperçu « au loin » les feux du véhicule lorsqu'il a entamé sa manœuvre. « Je suis désolé pour cette famille. Je me demande toujours ce que j'aurais pu faire », a sobrement expliqué ce Landais d'une quarantaine d'années.

« C'est de l'imprudence »

« Ce n'est pas la fatalité, c'est de l'imprudence », a rétorqué le procureur Jean-Philippe Récappé. « Dans l'appréhension de la distance, le brouillard a dû jouer » a-t-il lancé au chauffeur. « Mais le tracteur était sur la voie opposée. Le couple a pu penser qu'il allait simplement croiser un camion. De manière certaine, ils n'ont pas vu la remorque sur la route. Aucun texte n'impose le gyrophare, mais il y avait possibilité d'attendre que le chargeur arrive, de poster quelqu'un sur la route et de mettre un triangle signalisation », a-t-il ajouté avant de requérir « deux à trois mois de prison avec sursis ».

« La faute pénale n'est pas caractérisée, il lui était impossible de faire autrement. Il s'est écoulé 24 secondes entre le moment où mon client voit les phares de la voiture et l'accident. Soit le chauffeur de la voiture a fait un malaise, soit il s'est endormi. Il s'est passé quelque chose qui a rendu cet accident inévitable, ce n'est pas seulement à cause de la remorque sur la voie », a plaidé Me Noury-Labède, l'avocate du routier.

Celui-ci a été également condamné à deux mois de suspension de permis.

.mourir à saint-justin. deux mots à saint-justin. accident de poids lourd à saint-justin
Extrait du Journal le Sud Ouest6 avril 2011 06h00 | Par yann saint-sernin

 

Actualité  :

3 mois avec sursis pour homicide involontaire

 

Votre avis publier ici Votre commentaire ici

Envoyer un commentaire à publier ici

Ecrire au webmasterEcrire au webmaster

Autres liens sur le sujet

Zone accidentogène

Le conducteur décède- la passagère en sursi

Accident de 4x4 à Saint-Justin

Accident sur la RD934

l'accident de poids lourd de trop

La scission des prés le vignau

Quatre radars en plus dans les Landes

l'A65 La sécurité routiére en premiére ligne

Prévention des accidents de transport en milieu scolaire

Le retour du stop- un sens interdit nouveau

Danger de mort - vitesse excessive et bois ronds

l'A65 traversera les landes dés 2010

Chercher sur le site www.saint-justin.eu

Saint-Justin© 2007 • Charte de bonne conduite• Mise à jour le 06.04.2011

Saint- Justin -  3 mois avec sursis pour homicide involontaire